Des nouvelles fissures ont été détectées sur l'autoroute A13, fermée depuis le 18 avril sur le segment entre Vaucresson et Paris.
La réouverture du tronçon concerné, qui devait avoir lieu le 1ᵉʳ mai, est finalement reportée.
Les riverains doivent composer avec des ralentissements conséquents.

L'A13 va rester déserte encore un petit moment. Depuis jeudi 18 avril, l'autoroute est fermée aux véhicules sur le segment entre Vaucresson et Paris. En cause : la découverte d'une fissure de plusieurs mètres, causée par un mouvement de terrain, traversant la chaussée sur le secteur de Saint-Cloud. 

Alors que les usagers de cet axe stratégique de l'Ouest parisien espéraient pouvoir le réemprunter dès le 1ᵉʳ mai, date annoncée de la fin des travaux, la réouverture est finalement reportée, a annoncé le préfet des Hauts-de-Seine dans un communiqué vendredi soir. "De très faibles mouvements de terrain ont été observés. Il apparaît donc nécessaire de poursuivre les investigations engagées et de réaliser des analyses complémentaires", peut-on lire sur le communiqué de presse.

"De très faibles mouvements de terrain" observés

Ce samedi matin, des entreprises mandatées par la préfecture s'affairaient encore sur la portion de l'A13 concernée. D'après les informations de TF1, elles sont en train de "carotter" la chaussée pour analyser plus finement encore à quel point le terrain bouge. En effet, le sol se déplace encore à raison d'un millimètre par jour, retardant la réouverture du tronçon.

Ces mouvements de terrain se concentrent à l'ouest de Paris, où les premières fissures sont apparues en surface. Elles ont été colmatées le week-end dernier. Ce qui inquiète la préfecture, c'est que d'autres sont apparues à quatre mètres sous la chaussée, au niveau des canalisations. Et ce sont ces fissures, qui se trouvent derrière un mur de soutènement, qui s'agrandissent.

Une réunion d'experts aura lieu ce lundi pour faire le point sur la situation et préciser le calendrier d'ouverture. En attendant, pour les riverains, la galère continue. Désormais, pour éviter l'A13, les voitures passent souvent en ville. Les habitants se plaignent de ralentissements monstres, surtout le matin et le soir. 


N.K | Reportage : Thomas Jarrion, Matthias Beringer

Tout
TF1 Info