Feux piéton-cycliste : comprenez-vous cette nouvelle signalisation ?

par V. F I Reportage TF1 : Marion Fiat, Thierry Chartier et Max Ragazi
Publié le 10 janvier 2024 à 17h30

Source : JT 13h Semaine

Un nouveau dispositif de signalisation fait peu à peu son apparition en France : le feu piéton-cycliste.
Il doit permettre de clarifier les règles de traversée de la chaussée.
Mais ce n’est pas évident pour tout le monde, comme le montre ce reportage de TF1 à Lille.

Depuis juin 2022, sur certains feux de circulation, un vélo tient désormais compagnie aux petits bonhommes vert et rouge qui régulent les passages piétons lorsqu’une piste cyclable passe à proximité. Ces feux sont installés pour que chacun puisse traverser en toute sécurité. D’un côté, les piétons et de l’autre, les vélos. Ainsi, chacun peut utiliser la partie de voirie qui lui est consacrée. Mais est-ce vraiment aussi clair ? Marie emprunte le même chemin tous les jours et elle ne l'avait jamais remarqué. "À des heures d'affluence, les vélos roulent très vite, les voitures roulent très vite et les piétons ne traversent pas où il faut non plus. Donc, je trouve que c'est une bonne idée. J'espère surtout que ça va éviter les accidents", dit-elle dans la vidéo du JT de TF1 ci-dessus.

Un nombre de cyclistes en forte hausse

La ville doit en effet s’adapter aux différents flux. Ainsi, dans la métropole lilloise, avec 150 kilomètres de pistes dédiées et des feux spécialisés, piétons et voitures doivent aussi partager la route avec un nombre de cyclistes en forte hausse. "Il y a une augmentation moyenne de 10% par an depuis plus de dix ans. Et on a des rues dans Lille avec des proportions parfois qui montent jusqu'à 50% de part modale pour le vélo par rapport à la voiture", explique Michel Anceau, directeur de l'Association "Droit au vélo". 

Mais même avec les meilleurs équipements possibles, certains cyclistes trouvent toujours une bonne raison de ne pas s’arrêter à ces feux pourtant spécialement installés pour eux. Un arrêté du 13 juin 2022 précise leurs conditions d'utilisation : la création d’un feu mixte piéton-cycle R12m peut être utilisée comme signalisation spécifique au sens de l’article R. 412-30 du Code de la route, dans les cas où "il existe une piste cyclable traversant la chaussée, parallèle et contiguë à un passage piéton dont le franchissement est réglé par des feux de signalisation lumineux". Ce dispositif, d'abord testé à Strasbourg, pourra être désormais utilisé sur tout le territoire. En plus de Lille, on le trouve d'ores-et-déjà à Clermont-Ferrand, Lyon ou encore Caen. 

D’autres dispositifs de sécurité routière avaient été installés cet été pour sécuriser les traversées : ce sont des feux jaunes qui indiquent aux piétons qu’il ne faut plus s’engager sur la chaussée. Metz, Nancy, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Nice et Versailles sont les villes choisies pour déployer ce nouveau type de feu de circulation. Il faut dire qu'en agglomération, près de 40% des accidents mortels ont lieu sur un passage piéton.


V. F I Reportage TF1 : Marion Fiat, Thierry Chartier et Max Ragazi

Tout
TF1 Info