La France vient d'atteindre l'objectif des 100.000 bornes de recharge pour voiture électrique.
Théoriquement, cela devrait faire plusieurs centaines de bornes par département, mais dans les faits, le maillage est très inégal...
Le JT de TF1 s'est rendu dans le Jura, l'un des départements français qui en comptent le moins.

Elles occupent quatre places de parking de ce supermarché. Mais selon les clients, ces bornes de recharge électriques sont rarement prises. Et pour cause, rouler en voiture électrique ici pose le défi de l'autonomie : le Jura ne possède que 87 bornes. C'est l'un des départements où il y en a le moins. Pourtant, la France a le deuxième plus grand réseau européen : 100.000, désormais, sur tout le territoire.

Le développement se fait à deux vitesses : il est plus lent en zone rurale. Jean-Louis, habitant de Dole, s'est adapté : il charge directement dans son garage, avec à la clé un plein en moyenne cinq fois moins cher que sur une borne. Une fois chargée, il utilise sa citadine dans ses déplacements du quotidien, mais il a une autre solution pour les longs voyages : "On utilise une autre voiture qui a plus d'autonomie".

L'autonomie justement, c'est un frein pour ce professionnel qui roule au diesel : il parcourt 50.000 kilomètres par an. En plus, le temps de charge d'une voiture électrique est long, plusieurs heures en moyenne. Il y a bien sûr des bornes de charge rapide, 30 minutes maximum, mais elles ne représentent que 10% du parc français.

Dans cette station-essence, personne n'est prêt à lâcher sa voiture thermique. Le nombre de bornes va continuer d'augmenter, avec un objectif de 400.000 en France d'ici à 2030.


La rédaction de TF1info Reportage Irvin Blonz, Grégory Martin

Tout
TF1 Info