Un nouveau feu pour les piétons est expérimenté à Strasbourg (Bas-Rhin), ainsi que dans six autres villes de France.
Une équipe de TF1 a observé le dispositif.

Un bonhomme vert ou rouge, pour les piétons, rien de vraiment surprenant. Et pourtant, à ce carrefour de Strasbourg, il y a une petite nouveauté : désormais, un petit bonhomme jaune clignotant a fait son apparition sur le feu de ce passage clouté. 

Un nouveau signal lumineux pour prévenir les piétons de ne plus s'engager ou d'accélérer la cadence avant le passage au rouge. "Ça peut être une bonne chose, parce qu'on a tendance à traverser un peu au dernier moment, alors que le feu est déjà rouge, donc peut-être que ça incitera à arrêter vraiment quand le feu sera rouge", sourit une jeune femme. "Des fois, on ne se rend pas trop compte du temps qu'on a pour traverser quand ça passe au rouge, la marge qu'il y a entre le moment où les voitures vont redémarrer et le moment où les piétons vont pouvoir passer", poursuit un homme. 

Deux carrefours équipés à Strasbourg

Ce nouveau feu jaune interdit de s'engager mais permet aux piétons déjà sur le passage de terminer leur traversée en sécurité. L'emplacement n'a pas été choisi au hasard. "Il y a une école à proximité. On est sur l'une des voies les plus passantes de la ville. Les études montrent que c'est essentiellement aux traversées qu'arrivent les accidents mortels pour les piétons", affirme Sophie Dupressoir, adjointe au maire (EELV) de Strasbourg. 

Dans la ville, deux carrefours ont été équipés de ces feux clignotants jaunes pour piétons, avec pour chacun un temps de passage adaptén : la durée dépend de la longueur du passage clouté. Six mètres correspondent à six secondes, soit un mètre par seconde, la vitesse moyenne d'un piéton donnée par le code de la route. 

484 piétons tués sur les routes en 2022

Les automobilistes approuvent car certains passants ont la mauvaise habitude de traverser comme bon leur semble. "On en voit beaucoup au rouge, au vert, un peu quand ils veulent", rit l'un d'eux. "Les gens ne respectent pas forcément, ni les piétons, ni les patinettes", ajoute un autre conducteur.

Aucune amende n'est actuellement prévue pour les piétons au feu jaune ou rouge, mais attention, la réglementation pourrait peut-être changer à l'avenir. En France, sept villes, en comptant Strasbourg, se sont portées volontaires pour tester le dispositif. L’expérimentation doit durer deux ans, soit jusqu’en 2025. En 2022, 484 piétons ont été tués sur les routes, selon le dernier bilan de la Sécurité routière. 


L.T. | Reportage TF1 Philippe Vogel, Eric Schings

Tout
TF1 Info