VIDÉO - Gironde : les voyageurs exaspérés par les "TER fantômes"

par La rédaction de TF1 | Reportage Yaël Chambon, Nicolas Forestier
Publié le 6 décembre 2023 à 12h02

Source : JT 20h Semaine

Savez-vous ce qu'est un "train fantôme" ? En Nouvelle-Aquitaine, c'est le nom donné au très nombreux TER annulés, sans préavis.
Les voyageurs se retrouvent livrés à eux-mêmes.
La situation est telle que la région menace la SNCF de ne plus lui verser d'argent.

Quand on demande aux voyageurs en gare de Bordeaux ce qu'ils pensent des TER, ils tentent de garder le sourire. Annulations de dernière minute, retards fréquents... Pour les usagers de la SNCF, la situation se dégrade à grande vitesse ces dernières années. "Hier soir, un train annulé, j'ai raté un rendez-vous avec un prof... J'ai envie de dire qu'on s'y habitue, mais c'est pesant. J'hésite à reprendre ma voiture pour venir travailler".

Avec les trains supprimés, les rames sont régulièrement bondées. C'est une situation préoccupante pour la région. Elle menace directement la SNCF de lui couper ses subventions : plus de 80 millions d'euros par an. Réponse de la SNCF : un quart des rames de la région ont été endommagées par les tempêtes de cet automne 2023. Mais l'entreprise ferroviaire reconnaît que la modernisation du réseau est trop lente.

Pour la seule ligne entre Bordeaux (Gironde) et Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), 100 millions d'euros sont investis chaque année pour rénover la voie. Soit un milliard d'euros depuis dix ans. Un travail de nuit avec des centaines d'ouvriers. En tout, en Nouvelle-Aquitaine, 3400 km de rail sont à entretenir.


La rédaction de TF1 | Reportage Yaël Chambon, Nicolas Forestier

Tout
TF1 Info