VIDÉO - Brest : mais qui a la priorité sur ce carrefour à quatre stops ?

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Z. Ajili, R. Cann
Publié le 19 avril 2024 à 16h01

Source : JT 13h Semaine

Sur la route, on s'étonne parfois de rencontrer certains aménagements peu communs.
Le JT de TF1 vous emmène découvrir certains d'entre eux.

À première vue, c'est une route on ne peut plus banale. Mais à bien y regarde, on constate que le terre-plein qui sépare les voies n'est pas droit. Une ineptie, diront certains automobilistes, surtout que l'aménagement a coûté 900.000 euros. Alors, pourquoi avoir créé une route biscornue ?

"On a fait des grandes fosses pour que les racines soient à l'aise, que les arbres puissent bien reprendre. Et les surlargeurs ont aussi comme avantage de limiter la vitesse", explique Françoise Goube, adjointe au cadre de vie et à l'urbanisme, élue à la Métropole européenne de Lille. 

Chaque jour, plus de 25.000 automobilistes empruntent cette route. "La volonté forte était surtout de casser les alignements. Pour faire une voie apaisée, il faut sortir des lignes droites. Et pour ça, il faut créer l'événement", complète Pascal Martin, directeur général des services techniques de la ville de Marcq-en-Barœul (Nord).

Créer l'évènement, c'est ce qui se passe sur un carrefour 800 kilomètres plus loin, à Brest. Il y a quatre rues, quatre stops et quatre priorités. De quoi perdre les automobilistes. "Ce qui est gênant, c'est que personne ne connait les priorités... Donc il faut faire passer les gens chacun leur tour", commente une habitante.

Dans ce cas de figure, le code de la route ne dispose d'aucune règle, il en va du bon sens. Comme pour d'étonnants passages piétons en Normandie, ou des pistes cyclables en zigzag à Lorient. Une chose est sûre : mieux vaut prendre ces bizarreries de nos routes avec le sourire.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Z. Ajili, R. Cann

Tout
TF1 Info