Le WE

Grève à la SNCF : la concurrence, une alternative pour les voyageurs

Laetitia A.D. | Reportage : Léa Deschateaux, Vincent Pierron
Publié le 4 décembre 2022 à 17h53
JT Perso

Source : JT 13h WE

Ce dimanche, la grève SNCF se poursuit avec 60% des TGV et des Intercités annulés.
Pour se déplacer, certains se tournent vers une compagnie ferroviaire concurrente.
Le 13H Week-end de TF1 a accompagné des passagers sur un trajet Paris-Lyon.

Un week-end compliqué pour les voyageurs de la SNCF. La grève s'est poursuivie ce dimanche 4 décembre, avec 60% des TGV et des Intercités qui sont annulés. Une situation qui complique les déplacements de beaucoup d'usagers. "Tout a été annulé, les prix ont doublé. C'est la catastrophe", raconte une jeune femme au micro de TF1. "Ce qui est agaçant, c'est qu'ils font forcément grève là où les gens voyagent le plus", ajoute un autre voyageur dans la vidéo en tête de l'article. 

Face à cette situation, certaines personnes ont décidé de se tourner vers des compagnies ferroviaires concurrentes. Une équipe de TF1 a rencontré des usagers qui ont réservé leur trajet Paris/Lyon auprès de la compagnie Trenitalia

Une alternative plébiscitée pour les fêtes

Avec leurs trains rouges, la compagnie italienne Trenitalia n'offre ses services que depuis un an. Seule concurrente de la SNCF, cette société fait le plein de voyageurs avec cinq trajets par jour, tous complets. Nos reporters ont rencontré Inès, une usagère qui teste pour la première fois cette rame. Elle a fait ce choix après que son train ait été annulé samedi. "Pour l'instant, c'est top. On est bien installé, on a de la place. Là, je suis en première place et j'ai payé moins cher que mon billet 2nd classe de la SNCF", explique la jeune femme lors du voyage.

La compagnie italienne met aussi en avant plusieurs services, comme une boisson et un encas offerts en business classe. Leurs trains possèdent trois classes différentes avec un prix d'appel de 23 euros en wagon standard. Maxence est un habitué de cette compagnie. Pour ses trajets, il ne se pose même plus la question au moment de réserver son billet. "Il y a tellement de retard, tellement de grèves qu'au bout d'un moment, il y a une certaine lassitude. C'est ce qui nous pousse à prendre cette compagnie-là", affirme-t-il au micro du 13H Week-end de TF1.

Lire aussi

Notre équipe de reporters est arrivée à Lyon, à l'heure. Comme Maxence, certains usagers veulent opter pour cette solution alternative pendant les fêtes de fin d'année. Les trois principaux syndicats de la SNCF ont déjà déposé un préavis de grève pour les week-ends de Noël et du Nouvel An.


Laetitia A.D. | Reportage : Léa Deschateaux, Vincent Pierron

Tout
TF1 Info