VIDÉO - Punaises de lit dans les transports : qu'en est-il vraiment ?

par Virginie FAUROUX | Reportage TF1 : Johanne Mavié, Guillaume Gruber et Roxane Sygula
Publié le 5 octobre 2023 à 6h30, mis à jour le 5 octobre 2023 à 15h29

Source : JT 20h Semaine

Le gouvernement tente de rassurer face à l'angoisse suscitée par des signalements de punaises de lit dans les transports.
Après avoir convoqué de hauts responsables de la SNCF, de la RATP et des Aéroports de Paris mercredi, le ministre a assuré qu'il n'y avait pas de recrudescence de ces insectes.
Des précautions vont néanmoins être prises.

Elles semblent être partout. Filmées dans des trains, des bus et des métros, les vidéos de punaises de lit tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Alors, pour éteindre l'incendie, le ministre des Transports, Clément Beaune, a organisé ce mercredi matin une réunion d'urgence avec les responsables du secteur. L'objectif est de faire un état des lieux et de rassurer. 

"À la SNCF, il y a eu 37 cas de signalement dans les trains ces derniers jours, tous vérifiés, zéro cas avéré", a-t-il insisté. Même constat à la RATP. "Ces derniers jours, aucun cas avéré de punaises de lit n'a été constaté dans nos matériels (métro, RER, tramway et bus)", a précisé de son côté la régie parisienne des transports. 

L'insecte a du mal à piquer dans des endroits où c'est en mouvement et où il y a des vibrations.
Ivan Rimbaud, gérant de la société "Halte nuisibles" à Paris

Alors qu'en est-il réellement ? TF1 a contacté plusieurs sociétés de transports (SNCF, Flixbus, Keolis, TEL...) et à chaque fois la réponse donnée est la même : aucune punaise à l'horizon. Pourtant, Ivan Rimbaud, gérant de la société "Halte nuisibles" à Paris l'assure, on peut en voir dans les trains, mais il n'y a aucun risque qu'elles se multiplient. "L'insecte a du mal à piquer dans des endroits où c'est en mouvement et où il y a des vibrations. Ensuite, il y a de la lumière et la punaise de lit fuit la lumière", explique-t-il dans la vidéo du JT de 20H en tête de cet article. 

Existe-t-il tout de même un protocole officiel pour lutter contre les punaises de lit ? Non, chaque société a ses propres règles. Exemple avec un transporteur scolaire, à Dombasle-sur-Meurthe, en Lorraine. Lorsque des punaises de lit sont signalées dans une école, il nettoie ses bus à la vapeur. Mais c'est arrivé deux fois... en 20 ans. Malgré tout, il applique des mesures supplémentaires par précaution. 

"Chaque été ou chaque vacance scolaire, on fait appel justement à un professionnel qui vient raviver nos sièges avec un produit qu'il injecte à base d'azote qui va carrément détruire la larve", assure Stéphane Toussaint, directeur d'exploitation chez "Launoy Tourisme". 

Des mesures pour lutter plus efficacement contre les punaises de lit seront annoncées ce vendredi à l'issue d'une réunion interministérielle. 


Virginie FAUROUX | Reportage TF1 : Johanne Mavié, Guillaume Gruber et Roxane Sygula

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info