VIDÉO - SNCF : les TER au diesel bientôt convertis aux batteries électriques ?

par La rédaction de TF1info | Reportage : Pierre Gallaccio, Thierry Valtat
Publié le 25 novembre 2023 à 12h13

Source : JT 20h WE

La SNCF se targue d'être le moyen de transport le plus écologique.
La compagnie ferroviaire compte aller plus loin, avec des trains à batteries électriques.
Ils doivent remplacer, à terme, les TER qui roulent encore au diesel.
TF1 s'est rendu en Italie, où on expérimente déjà le principe.

À la gare de Florence, il faut être un spécialiste pour détecter que le toit d'un nouveau train est équipé de batteries électriques. La plupart des passagers ne sont pas au courant. Mais certains ont déjà senti la différence par rapport aux trains 100 % diesel qui circulaient sur cette petite ligne de Toscane, comme ils l'expliquent dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Une autonomie encore limitée

À l'approche des gares, ce nouveau train fonctionne sur batteries. Mais en rase campagne, il a malheureusement encore besoin d'un moteur diesel pour tenir la distance. En Italie, 4.000 kilomètres de lignes ne sont pas électrifiées, obligeant jusqu'ici à recourir à un moteur thermique. En France, c'est le cas sur 13.000 kilomètres. Développer des trains à batteries, pour de courts trajets, permettra de se débarrasser du diesel. Et cela se manœuvre presque comme une voiture électrique, nous explique le conducteur d'un train italien déjà équipé. Mais comme pour les voitures électriques, le problème c'est l'autonomie, encore limitée.

En France aussi, le train à batterie électrique devient une réalité. Dans la Meuse, les essais d'un premier TER équipé sont en cours. Pas un train flambant neuf, mais une ancienne rame dont les moteurs diesel ont été retirés, après vingt ans de bons et loyaux services. Une sorte de rétrofit électrique, à l'échelle d'un train. 

L'autonomie de ces TER sera limitée à une centaine de kilomètres. Ils circuleront donc sur de courtes distances. Autour de Bordeaux pour les premiers modèles d'ici à un an, mais aussi près de Nîmes, d'Avignon et de Marseille. Les trains se rechargeront à leur arrivée en gare, un processus d'une quarantaine de minutes. La SNCF fait encore rouler au diesel un millier de trains. D'ici à 2035, elle espère les avoir tous supprimés. 


La rédaction de TF1info | Reportage : Pierre Gallaccio, Thierry Valtat

Tout
TF1 Info