Le 13H

Trains annulés : les vacanciers tentent de trouver des alternatives

TF1 |Reportage S. Pinatel, P. Remi, B. Poizeuil
Publié le 6 juillet 2022 à 13h03, mis à jour le 6 juillet 2022 à 15h08
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Alors que les vacances commencent, une grève de la SNCF perturbe les déplacements des voyageurs.
Les Français cherchent des solutions de rechange pour voyager malgré tout.

Les vacanciers privés de rails ont massivement pris le bus, comme pour le cas de cette mère de famille. D'autres ont pris les devants dès l'annonce de la grève par la SNCF. Le coût s'élève à 100 euros pour un trajet Paris-Bordeaux ou un billet Paris-Nice. Le bus est donc trois fois moins cher en moyenne que le train sur les voyages longue distance. "Depuis lundi, une augmentation de 65% des réservations", explique Aurélien Gandois. 

Une compagnie de covoiturage observe également une augmentation de 25% depuis lundi. Il y a moins de report en revanche du côté de l'aérien. Il est plus coûteux et surtout incertain, lui aussi, en raison du dépôt d'un nouveau préavis de grève dans les aéroports parisiens pour le week-end prochain.

Du côté des locations de voitures, il n'y a pas d'affluence non plus. Le prix de l'essence y est sans doute pour beaucoup. La solution la moins chère, c'est la petite pancarte, autrement dit faire de l'auto-stop. Pour cette religieuse, le meilleur des moyens de transport, c'est un sourire et beaucoup d'espérances.


TF1 |Reportage S. Pinatel, P. Remi, B. Poizeuil

Tout
TF1 Info