Le 20h

Correspondances TER-TGV : le grand bazar des tarifs

TF1 | Reportage Julien Cressens, Anaïs Lebranchu, Jean-François Drouillet
Publié le 8 février 2022 à 17h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Vous avez prévu de voyager en train avec une correspondance dans les prochaines semaines ?
Dans certaines régions, cette demande qui semble simple à satisfaire est devenue très compliquée.
Certains billets électroniques, d'autres imprimés, des cartes de réduction qui ne marchent pas dans tous les cas... Les reporters de TF1 en ont fait l'expérience

En matière de train, Pierre Dumont s'y connaît. Il préside une association d'usagers du rail. Mais même pour lui, réserver un billet est devenu un casse-tête. Prenons l'exemple d'un trajet entre Caen, où il habite, et Marseille. Avant, un seul billet aurait suffi, mais plus maintenant : depuis 2020, la ligne de TER Caen-Paris n'est plus gérée par la SNCF, mais par la région Normandie. C'est elle qui fixe les prix et les conditions de vente. Ce qui n'est pas le cas pour le trajet Paris-Marseille réalisé en TGV grâce à la SNCF. Il faut donc réserver deux billets gérés par deux organismes, avec parfois deux fois plus de problèmes.

Et c'est encore pire au niveau du prix. Les régions fixent désormais librement le montant des réductions, et elles sont très nombreuses. En fonction de votre carte d'abonné, la région de départ, celle d'arrivée, il en existe près d'une centaine. On a tenté d'y voir clair... sans succès. 

Les associations d'usagers demandent aux régions de simplifier les tarifs pour éviter certaines situations ubuesques. Ce lundi après-midi, un TER direct entre Paris et Lyon coûtait sans réduction 65,60 euros, un Paris-Macon 36 euros et un Macon-Lyon 14 euros. Soit 50 eurosau lieu de 65 euros pour un direct... tout en sachant que vous seriez arrivé à la même heure car c'est le même train.


TF1 | Reportage Julien Cressens, Anaïs Lebranchu, Jean-François Drouillet

Tout
TF1 Info