Les trottinettes électriques ont séduit 2,5 millions d'utilisateurs.
Mais elles présentent des risques.
Un plan présenté mercredi renforce la réglementation pour mieux en encadrer l'usage.

Une forêt de trottinettes. À Roubaix, elles sont en libre-service. On en compte 500 dans toute la ville et beaucoup sont utilisées par des jeunes. Ça coûte un euro pour la débloquer, puis ensuite, 20 centimes la minute. Mais les règles d'utilisation vont changer. Tout d'abord, l'amende sera beaucoup plus forte si vous êtes à deux sur la trottinette. De 35 euros aujourd'hui, elle va passer à 135 euros, car être à deux sur ce type d'engin est très dangereux.

Autre changement, la trottinette sera désormais interdite aux moins de 14 ans. À Roubaix, on a déjà anticipé. Dans cette commune, les trottinettes ne peuvent être utilisées que par les plus de 18 ans. "Ce qui est important, c'est que les villes mettent en place des infrastructures qui soient appropriées pour séparer les flux entre les piétons, les trottinettes, les vélos et les voitures. Et on doit accélérer encore plus la mise en place de nouvelles infrastructures", explique Alexandre Ga rcin, adjoint (Renaissance) au maire de Roubaix (Nord) en charge des mobilités.

Un Observatoire des accidents va aussi être créé. Quid du casque ? Il n'est pas obligatoire, mais fortement conseillé. L’État va aussi signer une charte avec les opérateurs de trottinettes électriques en libre-service pour améliorer la sécurité. En 2022, un million de trottinettes ont été vendues en France.


La rédaction de TF1 | Reportage Sébastien Hembert, Charles Yzerman

Tout
TF1 Info