Le 20h

SNCF : pourquoi les trains sont déjà (presque) complets pour cet été

TF1 | Reportage Nicolas Robertson, Pascal Marcellin
Publié le 16 juin 2022 à 10h23
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les vacances approchent, mais les trains à destinations de zones touristiques sont presque tous complets pour le mois de juillet.
Et la SNCF dit être "au maximum".

Si l'on cherche à prendre un billet de train Paris-Saint-Jean-de-Luz en juillet, la plupart des trains affichent complet ou sont proposés à des prix bien au-dessus de 100 euros pour un aller simple. Une situation loin d'être isolée. "C'est hors de prix ou déjà complet pour dans un mois et demi", constate une jeune femme interrogée par TF1 dans la vidéo du 20H en tête de cet article. Une autre voyageuse s'est heurtée à la même réalité, même si elle s'y est "prise un peu avance, il y a trois semaines. Et je pensais être large. En fait, pas du tout", déplore-t-elle. Une autre explique qu'elle "regarde tous les jours. (...) Ça ne donne rien".

Pourtant, pour les vacances, la SNCF affirme mobiliser toute sa flotte de rames disponibles. Pour la semaine du 14 juillet, par exemple, 3000 TGV seront mis en circulation. Alors, pourquoi cette pénurie de billets ?

"Il faut que les gens s'organisent"

Les Français seront en fait beaucoup plus nombreux à prendre le train cet été : la SNCF attend un million de voyageurs de plus qu'en 2019, avant la pandémie. Et ces derniers ont largement plébiscité les départs dans l'Hexagone, et plus particulièrement vers le sud-ouest.

Cet engouement, la compagnie ne l'avait pas prévu. "On fait rouler toutes nos rames. On est au maximum. Après, il faut que les gens s'organisent. Tout le monde ne peut pas partir le soir du 13 juillet", répond Alain Krakovitch, directeur TGV Intercités. 

Autre raison de cet engouement : la flambée des prix des carburants. "Ils augmentent et on sait qu'ils vont encore augmenter. C'est une tendance sur le long terme. Donc, ça peut devenir plus intéressant pour les Français de prendre le train", explique Marie-Hélène Poingt, rédactrice en chef de La vie du rail.

Pour répondre à cette demande grandissante, la SNCF a passé commande de 100 rames supplémentaires. De nouveaux équipements qui ne seront livrés qu'en 2024.


TF1 | Reportage Nicolas Robertson, Pascal Marcellin

Tout
TF1 Info