Faire d’une passion son métier…
C’est grâce à un stage de 3ᵉ que Tiago Ferraz a pu valider son intuition et son envie de devenir boucher.
Après un passage au centre de formation de la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) des Yvelines, il parachève son Brevet Professionnel et se projette avec sérénité dans son futur de chef d’entreprise.

À 20 ans, Tiago Ferraz est un jeune boucher épanoui : il a trouvé sa voie depuis de nombreuses années. Si d’autres personnes de sa famille évoluaient déjà dans le métier, ce n’était pas à ses yeux une raison suffisante pour se diriger vers cette profession requérant autant de dextérité que le sens du contact avec la clientèle. Tiago a donc attendu d’effectuer un stage en 3ᵉ. Et, il n’a plus eu de doute : "Ça m’a plu : j’ai eu déclic", se souvient-il avec un sourire. Il entame alors un CAP Boucher en 2 ans au CFA de Versailles, puis il enchaîne avec un Brevet Professionnel. C’est encore grâce à son centre de formation d’apprentis, qui lui a confié une liste d’entreprise en quête d’apprentis, qu’il a trouvé son emploi auprès de Joël Lombert, artisan boucher. La rencontre l’a emballé : "La relation que j'ai avec mon maître d’apprentissage est très humaine. Il m’a transmis le plaisir du travail, l’art d’être rigoureux, comment limiter les pertes… " 

Une affaire de goût

Courant derrière son étal pour servir les habitués, conseiller les indécis quand il ne désosse pas une pièce ou qu’il ne prépare pas des commandes, Tiago n’a jamais le temps de s’ennuyer !  "On se lève très tôt le matin, on met en place, on prépare les gros morceaux de viande, on les sépare, on les débite en petits morceaux pour la clientèle…" Redoute-t-il la routine ? Pas du tout : "J’essaie de proposer aux clients la meilleure viande, la meilleure préparation pour qu'ils se sentent heureux de manger de la viande." En quête du bonheur pour les autres et heureux à sa tâche, Tiago déborde d’énergie. À terme, il rêve d’ouvrir sa propre boucherie. "Mais pour cela", ajoute-t-il en esquissant un sourire, "je sais qu’il faut que je travaille encore plus."

Trouvez votre voie vers l'Artisanat grâce aux Chambres de Métiers et de l'Artisanat.

Contenu publi-rédactionnel. La rédaction de TF1 INFO n’a pas participé à sa réalisation.


TF1 Info Supplément avec CMA

Tout
TF1 Info