BOOSTE TA CARRIÈRE - Découvrez comment mettre votre interlocuteur à l'aise

François Thibault
Publié le 4 novembre 2019 à 12h00
BOOSTE TA CARRIÈRE - Découvrez comment mettre votre interlocuteur à l'aise

Source : iStock

#EPISODE17 - Dans ce rendez-vous de notre rubrique Work, François Thibault, consultant en leadership et "soft skills", propose ses conseils pour "booster" votre carrière. Cette semaine, il explique comment nous devons nous adapter à l'autre, pour mieux pouvoir communiquer avec lui.

Olivier est en rendez-vous avec Natacha pour la séduire avec son offre de produit. Lui, est un exubérant commercial, sûr de son produit. Natacha est une femme plutôt réservée, dirigeant une petite société. Il y a encore un an, il n’aurait jamais vendu son produit à Natacha. Elle était son exact opposé et se serait sentie mal à l’aise à son contact. 

Entre temps, je l’ai rencontré et je lui ai appris à développer la flexibilité dans son savoir-être en devenant un caméléon social grâce à la synchronisation simplifié, issue de la PNL (programmation neuro-linguistique, l'étude des processus comportementaux acquis). Dans le cadre d’une recherche d’emploi, il est aussi primordial de s’adapter à son interlocuteur. Voici quelques clés.

Lire aussi

Savoir s'adapter

La synchronisation n'est pas recopier bêtement les gestes de votre interlocuteur, c’est savoir s'adapter à son interlocuteur. Une femme "tranquille" ne sera pas à l’aise avec une personne stressée, comme une personne timide ne le sera pas avec un exubérant. On a souvent tendance à dire que pour plaire à un interlocuteur il faut se plaire  à soi-même. En réalité, votre but est de plaire à votre interlocuteur, ou à votre "cible" grâce à la bienveillance, en trouvant des axes en commun. Il s’agit de gommer chaque différence qui pourrait vous séparer.

Pour se synchroniser sur quelqu'un je vous propose de l'observer sous quatre angles :

Pour arriver à se synchroniser, tout est une question d’observation, d’empathie et de psychologie. Je vous invite à la pratiquer et répéter. Mettre les gens à l’aise, les "obliger" à être naturel, c’est un vrai pouvoir. 

En revanche, il est vrai que la synchronisation a certaines limites, dans certaines situations : par exemple avec un recruteur, un policier, ou un juge car il y a automatiquement de part la fonction un rapport de froideur et de distance.

> Votre challenge : apprenez à observer votre interlocuteur avec sincérité en commençant par le point parmi les quatre évoqués plus haut, qui vous paraît le plus simple.

VIDÉO - Dis-moi ta couleur, je te dirai qui tu es, Thomas Erikson analyse votre personnalitéSource : Sujet TF1 Info

> Retrouvez les conseils de François Thibault sur son site FT Conseil et sur sa chaîne Youtube Libérez votre potentiel. 


François Thibault

Tout
TF1 Info