Le nombre de chômeurs en catégorie A, c'est-à-dire ceux sans activité, est resté stable au deuxième trimestre 2023.
Selon les chiffres du ministère du Travail, il a baissé de 0,2%, soit 4900 inscrits en moins.

Un deuxième trimestre stable. Le nombre de chômeurs de catégorie A, sans activité, enregistre une baisse de 0,2% en France (hors Mayotte), soit 4900 inscrits en moins, à 3,011 millions, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail.

En incluant l'activité réduite (catégories B et C de Pôle emploi), le nombre de demandeurs d'emploi est en légère baisse de 0,5% au deuxième trimestre (-26.100) par rapport au trimestre précédent et s'établit à 5,343 millions, selon la Direction des statistiques du ministère du Travail (Dares).

Au premier trimestre, le chômage avait diminué de 1,2% (-35.600). Sur un an, la baisse en catégorie A est de 5%. Elle est de 1,9% en catégorie A, B et C. Au deuxième trimestre, la catégorie B enregistre une forte baisse de 2,1% et la catégorie C de 0,3%.

En recul de 1,7% pour les Français âgés de 50 ans ou plus

Dans le détail, en catégorie A, pour la seule France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 0,4% pour les moins de 25 ans (+2,1% sur un an), de 0,6% pour ceux âgés de 25 à 49 ans (-5,3% sur un an) et recule de 1,7% pour ceux âgés de 50 ans ou plus (-7,5% sur un an).

Le nombre de chômeurs diminue par ailleurs dans cinq régions et est stable ou augmente dans les autres, avec des écarts allant de -1,9% en Provence-Alpes-Côte d'Azur à +,1% dans le Grand-Est.

Sur le front du chômage longue durée, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus (en catégorie A, B, C) diminue de 1% (-8,6 % sur un an). Ils représentent 44,1% des demandeurs d'emploi.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info