La Société Générale s'apprêterait à supprimer 900 emplois

par TD avec AFP
Publié le 4 février 2024 à 10h19

Source : TF1 Info

La Société Générale compte annoncer la suppression de quelque 900 postes en France.
Dévoilée dans la presse, cette information n'est pas démentie par la direction de l'entreprise.
Il y a quelques mois, un large plan d'économies avait été présenté aux actionnaires de la banque.

La Société Générale se refuse pour l'heure à le confirmer, mais elle devrait annoncer en début de semaine à ses salariés la suppression d'environ 900 postes en France, affirme ce weekend le quotidien Les Échos. Des informations qui suscitent l'inquiétude des collaborateurs du groupe bancaire, la direction de la "Soc Gen" n'ayant pas démenti de telles intentions. 

Un vaste plan d'économies en toile de fond

Si l'on en croit les premiers éléments relayés dans la presse, ce sont en premier lieu les fonctions centrales du groupe à La Défense, près de Paris, ainsi que l'informatique qui devraient être principalement concernées par ces coupes dans les effectifs. La Société Générale emploie en France quelque 56.000 personnes, et 117.500 dans le monde.

Un tel plan, une fois confirmé, constituerait la première vague de suppressions de postes mise en place par Slawomir Krupa, le nouveau directeur général de la banque, en poste depuis mai 2023. Son ampleur serait presque doublée par rapport aux informations que dévoilait à la mi-janvier l'agence Bloomberg. Cette dernière avait en effet laissé entendre que le départ d'environ 500 salariés était programmé.

Slawomir Krupa poursuit une stratégie visant à relancer la banque, après environ 15 ans de gestion assurée par Frédéric Oudéa. Une période durant laquelle l'entreprise a fait face à une série de crises et de scandales, que ce soient les conséquences de l'affaire Kerviel, une mise en cause de la banque dans l'affaire des Panama Papers ou encore la perquisition l'an dernier au siège dans le cadre du dossier "cumcum". C'est dans ce contexte que la banque avait dévoilé à la mi-septembre un objectif de 1,7 milliard d'euros d'économies à l'horizon 2026 (par rapport à 2022).


TD avec AFP

Tout
TF1 Info