Les artisans de nos régions
Avec

Semaine de l’apprentissage dans l’Artisanat : 7 jours pour trouver son métier dans l’Artisanat

TF1 INFO Supplément
Publié le 28 janvier 2022 à 7h45, mis à jour le 1 février 2022 à 9h52
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Avec

Du 28 janvier au 4 février, le réseau des chambres de métiers et de l'artisanat (CMA) organise pour 2022 un archipel d’événements stimulants sur l’ensemble du territoire français.
L’enjeu ? Mettre en lumière les savoir-faire et les métiers de l’artisanat qui innovent et recrutent en permanence, ainsi qu’un mode de formation initiale et continue ayant fait la preuve de son efficacité : l’apprentissage.

Avec 250 métiers et 600 activités différentes dans les secteurs-clefs du bâtiment, de l’alimentation, de la production et des services, l’Artisanat constitue la "Première entreprise de France". Une entreprise économiquement essentielle, pourvoyeuse d’emplois qualifiés et non-délocalisables. Mais aussi une entreprise d’avenir, associée à l’insertion des jeunes : en lien avec son réseau de 137 CFA, l’Artisanat forme en effet chaque année plus de 110 000 apprentis — un nombre en progression constante (+4 % en 2020, +9,5 % en 2021) parmi lesquels 22 % de jeunes diplômés en reconversion.

Pour mieux découvrir cette filière proposant 350 formations diplômantes allant du CAP à BAC+3 (voire de partir à l’étranger avec le programme Erasmus+), la Semaine de l’apprentissage dans l’Artisanat s’avère le rendez-vous idéal. Au programme, des portes ouvertes, des webinaires, des rencontres avec les formateurs, des visites d’établissements, des échanges avec des apprentis et des artisans, comme la possibilité de tester le matériel ou de trouver un poste en alternance… Bref, c’est LA semaine décisive pour celles et ceux qui souhaitent s’immerger au plus tôt dans la vie active.

L’apprentissage, mode d’emploi(s)

Ouvert aux jeunes âgés de 16 à 29 ans (ou de plus de 15 ans révolus ayant achevé la classe de 3e), l’apprentissage est un contrat en alternance. En clair, les enseignements sont partagés entre les cours théoriques assurés en centre de formation d’apprentis (CFA) et le métier pratiqué dans l’entreprise avec laquelle l’apprenti a conclu le contrat. Durant sa formation, l’apprenti est naturellement salarié puisqu’il est titulaire d’un contrat de travail. Sa rémunération se calcule sur un pourcentage du SMIC, progressant en fonction de son âge et de l'année de son contrat. Point fort supplémentaire du réseau CFA, le dispositif “Prépa apprentissage” permet à des jeunes de bénéficier d’un accompagnement personnalisé afin de découvrir des métiers et consolider leurs connaissances afin de s’orienter vers la formation la plus adaptée à leurs talents.

Offrant tout à la fois une formation professionnalisante, un salaire et une première expérience, l’apprentissage s’impose donc comme une voie royale vers l’emploi ; 80 % des apprentis décrochent d’ailleurs un emploi stable dans les 7 mois qui suivent l’obtention de leur diplôme ; un apprenti sur deux est même recruté dans son entreprise d’accueil ! Au-delà, l’apprentissage permet d’envisager un projet personnel : 41 % des dirigeants actuels d’entreprise ont ainsi d’abord été apprentis.

Pour plus d’informations : rendez-vous sur artisanat.fr ou dans la CMA la plus proche de chez vous


TF1 INFO Supplément

Tout
TF1 Info