Réalisée par un site de recherche d'emploi, cette étude montre la différence entre les jeunes et leurs aînés à propos de l'argent.
Les premiers sont en majorité ouverts à parler salaire, tandis que les seconds sont plus réticents.
Dans le détail, les 25-34 ans sont les plus enclins à aborder le sujet.

Y a-t-il un conflit de générations sur l'argent ? C'est en tout cas ce que tend à montrer une étude réalisée par Monster France, un site de recherche d'emploi, en partenariat avec YouGov. Dans cette dernière, l'entreprise s'est concentrée sur la question du salaire, et du rapport que les jeunes et leurs aînés entretiennent avec le sujet.

En moyenne, une personne interrogée sur deux (52%) se dit "à l'aise" pour aborder la question du salaire avec "son entourage le plus proche", à savoir la famille, les amis, les collègues. 20% se disent "tout à fait à l'aise" et 32% "plutôt à l'aise"

Mais, dans le détail, c'est bien la jeune génération qui semble la plus ouverte à discuter argent. 61% des 18-34 ans se disent "à l'aise" et même 65% des 25-34 ans. À l'inverse, chez les plus de 50 ans, ils ne sont que 43% à vouloir aborder le sujet avec leurs proches. 

"Ce message envoyé par les jeunes confirme les intuitions que nous observions déjà sur Monster à propos du salaire : les jeunes sont prêts à en parler ! Ces nouvelles attentes sont un message fort pour les professionnels des RH, à qui ils signalent que nous sommes en train de changer de paradigme", explique Marie Lindenmeyer, responsable éditoriale chez Monster France.

Une envie de "transparence"

Une envie de "transparence", selon Monster France, qui se traduit par un engagement plus fort des candidats, quand le salaire est mentionné d'emblée. Le site précise que 66% des annonces affichées ne mentionnent pas "le montant du salaire associé au poste", ce qui fait qu'"elles sont en règle générale moins efficaces pour attirer les candidats"

D'après l'entreprise, les candidats ont en effet plus tendance à postuler quand la rémunération est précisée. Ainsi, les candidatures aux annonces où le salaire est précisé est en moyenne "deux fois et demi supérieure à la moyenne de candidatures par annonce sans salaire", à savoir +154%.

Méthodologie : l'enquête a été réalisée sur 2038 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 à 34 ans (Millenials) et de 50 ans et plus (Baby Boomers). Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France du 09 au 12 août 2022. Les autres données utilisées dans cette alerte proviennent de la base de données Monster, et ont été recueillies entre le 11 août 2021 et le 11 août 2022.


F.R.

Tout
TF1 Info