Votre pouvoir d'achat

100 euros de plus en janvier : ce patron donne des chèques inflation à ses salariés

TF1 | Reportage Pierre Gallaccio, Marine Derre, Bruno Chastagner
Publié le 26 janvier 2022 à 17h10, mis à jour le 26 janvier 2022 à 17h15
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le patron d'une entreprise de l'Oise a décidé d'offrir 100 euros à ses salariés.
Une "bonne surprise" généreuse et très appréciée pour faire face à l'inflation.

Les bulletins de salaire viennent tout juste de tomber dans cette société de services informatiques située à Noyon dans l'Oise . Pour tous, il y a une ligne supplémentaire : un chèque inflation au nom de l'entreprise dans laquelle les équipes de TF1 se sont rendues. 

C'est 126 euros bruts, soit 100 euros nets. "Ça me permet de mettre un tout petit peu de côté pour mes projets futurs", confie, dans le reportage en tête d'article, Romane Amiot, chargée de communication et marketing d'Agesys, qui envisage d'acheter une maison.

"Compenser la hausse des prix"

Après la prime inflation versée par l’État depuis fin décembre, le patron de l'entreprise de 70 salariés a décidé d'en verser une autre de lui-même. Il l'a annoncé sur le réseau interne de la société  : "J'ai décidé [...] de doubler cette prime en versant à chacun d'entre vous une prime de 100 euros nets supplémentaire". Un geste très apprécié par les salariés qui parlent tour à tour d'une "bonne surprise", d'un coup de pouce auquel ils "ne s'attendaient pas". Des employés moins stressés par les fins du mois donc et toujours aussi motivés au travail.

La prime de 100 euros est utile pour tous, au moment où les dépenses de carburant notamment augmentent. "La moitié de la prime va partir dans l'essence et l'autre moitié pour compenser la hausse des prix des denrées au quotidien", lance pour sa part Bastien Vanhove, responsable du développement informatique d'Agesys. Ce coup de pouce va donc vite être dépensée. Car pour la plupart des salariés, c'est loin d'être du superflu.


TF1 | Reportage Pierre Gallaccio, Marine Derre, Bruno Chastagner