Le 13H

Un an de pizzas gratuites à qui lui trouvera un pizzaiolo : la drôle d'offre d'un restaurant nîmois

TF1 | Reportage Alice Bacot, Jean-Vincent Molinier
Publié le 26 mai 2022 à 9h50
JT Perso

Source : TF1 Info

Confronté à la pénurie de main d'œuvre, un restaurant de Nîmes à trouver une solution originale.
Il promet un an de pizzas à celui ou celle qui lui permettra de dénicher son futur chef pizzaiolo.

Cherche pizzaiolo désespérément. Cela fait près de six mois que le restaurant italien et méditerranéen Pinocchio, à Nîmes, peine à trouver le sien : impossible d'en recruter. Alors Nabil Hazza, l'un des co-gérants, est aux fourneaux. "On n’a pas du tout de candidature en fait. Je me retrouve derrière le comptoir 7 jours sur 7 pour assurer les services", déplore-t-il dans le reportage de TF1 ci-dessus. 

Sur le ton de l’humour, les gérants de l'établissement ont donc décidé de jouer leur dernière carte pour trouver une recrue. Avec cette drôle d'offre lancée sur les réseaux sociaux, qui illustre bien les difficultés de recrutement dans la restauration : un an de pizzas offertes si vous trouvez notre futur chef pizzaïolo.

Expérience requise, deux ans minimum, car 160 pizzas sortent du four à chaque service. "C’est quand même pas mal de technique parce qu’il faut savoir gérer le service sur place, les ventes à emporter, la livraison…", explique Nabil Hazza. Il y urgence car la saison estivale a déjà commencé. "C’est une grosse inquiétude de se dire qu'en fait on va peut-être devoir fermer le resto deux jours par semaine alors qu’on est ouvert 7 jours sur 7, qu’on va devoir refuser du monde à des services...", souligne Hamadi Bouchareb, autre co-gérant. 

Pour trouver la perle rare, un salaire mensuel de 2300 euros nets et deux jours de repos consécutifs par semaine sont proposés. Car en six mois, seules trois candidatures sérieuses ont été reçues. Mais l’objectif du restaurant, faire le buzz, est déjà réussi : les gérants indiquent être "plein d'espoir" car ils ont reçu en quelques heures "bien plus" de candidatures qu'au cours des six derniers mois. "Ça donne un côté un peu ludique à la recherche d'un employé", salue une cliente interrogée par TF1.

Le restaurant est même prêt à embaucher deux chefs pizzaiolos en fonction des profils. Vous l'aurez deviné, il y a donc deux ans de pizzas gratuites à gagner. À vos répertoires !


TF1 | Reportage Alice Bacot, Jean-Vincent Molinier

Tout
TF1 Info