Le gouvernement a demandé aux fonctionnaires et aux salariés du privé de pratiquer le télétravail à 100% du temps lorsque cela est possible. Mais il y a de nombreux métiers dans lesquels on doit impérativement être physiquement sur son lieu de travail.

Il y a une légère différence entre ce confinement et celui vécu en mars dernier. Pour sauver l'économie, certains secteurs ont le droit de continuer leur activité, comme celui du BTP par exemple. Un soulagement pour les 90 ouvriers de ce chantier. Un peu moins pour leur voisin. Si les travaux continuent, des règles sanitaires très strictes sont mises en place afin que les ouvriers se croisent le moins possible.

Autre secteur concerné, celui de l'industrie. Dans cette usine qui fabrique des compresseurs d'air, la chaîne de production en s'arrêtera pas malgré le confinement. Avantage pour les salariés, il n'y a pas d'embouteillage pour gagner son lieu de travail.

Pour Maria aussi, le télétravail est impossible. Auxiliaire de vie, elle vient chaque matin s'occuper de Marie. Comme elle, les aides ménagères et nounous ont également le droit de venir travailler chez leurs employeurs. Ce qui permettra sûrement à quelques parents de passer un confinement plus calme que celui du printemps dernier.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info