Le 20h

Emploi : les seniors profitent-ils de la reprise ?

Publié le 18 janvier 2022 à 20h25, mis à jour le 19 janvier 2022 à 0h50
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Des entreprises recherchent activement des seniors. Certaines vont même jusqu'à ne recruter que des seniors. Mais pour quelles raisons ? Nous sommes allés à Bordeaux et dans la Creuse pour le savoir.

Philippe Bellido a fait toute sa carrière dans l'entretien des espaces verts. Après trente ans dans la fonction publique territoriale, l'année 2021, il cherche et trouve un emploi mieux payé dans le privé. À 55 ans et une rémunération 20% supérieure à son ancien salaire, il n'imaginait pas décrocher aussi vite un nouvel emploi. Fabien Tranchant, chef d'équipe à l'entreprise Priant à La Souterraine, nous a expliqué que leur choix va vers le profil le plus cher avec l'expérience, car ils ne peuvent pas se permettre de ne pas contenter la clientèle.

Dans cette PME de La Souterraine en Creuse, on bichonne les seniors. Nous y étions en 2020, et déjà, le patron expliquait que l'entreprise embauche des seniors. Aujourd'hui, il en emploie deux fois plus. Les plus de 45 ans représentent 35% de son effectif. Courant 2022, Fabrice Priant, fondateur de l'entreprise, aura deux départs à la retraite. Il fera tout pour les remplacer par des seniors.

Les seniors profitent de la reprise du marché du travail. En novembre 2021, 56,2% des 55 à 64 ans avaient un emploi. Presque 50% de plus qu'il y a 20 ans. C'est mieux certes, mais près d'un sur deux n'a pas d'emploi stable. C'est le cas de Laurence Cohen-Solal, 54 ans, ancienne responsable marketing. Aujourd'hui, elle travaille à son compte et donne des cours dans une école de commerce à Bordeaux. Elle s'est lancée dans l'enseignement, car toutes ses démarches pour retrouver un poste ont échoué. En deux ans, elle a envoyé plus de 300 CV et n'a effectué que deux entretiens. Elle ne s'est pourtant jamais sentie aussi épanouie et disponible.

Certaines entreprises assument de ne pas recruter de seniors. Par exemple, Mathieu Naudon, DG menuiserie de l'entreprise Naudon-Mathé Frères, ne veut embaucher que des jeunes. Des profils plus faciles à diriger selon ce patron qui trouve les seniors moins souples. Cependant, ces derniers sont plus productifs. Et au sein de l'entreprise, ils assurent la transmission du savoir.

T F1 | Reportage F. Chadeau, R. Roiné.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info