Emploi : face à la pénurie de main-d'œuvre, les restaurateurs veulent recruter à l'étranger

TF1 | Reportage Perrine Mislanghe, Marion Larradet
Publié le 13 mai 2022 à 13h08, mis à jour le 13 mai 2022 à 16h21

Source : JT 13h Semaine

Alors que la saison estivale va débuter, certains secteurs peinent toujours à recruter.
Dans la restauration, près de 200.000 postes sont toujours à pourvoir.
Face à cette situation, les professionnels envisagent de recruter des travailleurs étrangers.

Les restaurateurs tirent une nouvelle fois la sonnette d'alarme. Alors que la saison estivale, de nombreux professionnels du secteur ne parviennent pas à recruter. C'est le cas notamment du côté de Toulouse, où se sont rendues les équipes de TF1 dans le reportage du 13H en tête de cet article. Chez "M. Georges", le gérant épluche ainsi tous les matins les derniers CV reçus. 

Mais si le patron enchaîne les entretiens, les saisonniers, eux, font jouer la concurrence. Le dernier candidat reçu a ainsi refusé de travailler en dessous de 1500 euros de salaire. Dans l’établissement "Mamma Giorgia", on cherche encore dix salariés. Le restaurant a récemment recruté un étudiant en droit, Valmond, qui va travailler quatre mois en tant que serveur. 

Fidéliser les salariés

Dans l’Hexagone, 200.000 postes sont à pourvoir dans la restauration, principalement en cuisine. Depuis le Covid, le métier n’attire plus, notamment en raison des horaires décalés et de la rémunération peu attractive. Les professionnels du secteur tentent donc de fidéliser leurs salariés. Dans le restaurant "Au bon vivre", le chef cuisinier Alain Durand propose ainsi "des week-ends et des primes" pour tenter de conserver ses employés.

Plus généralement, une hausse des salaires de 16% a déjà été par la profession, mais cela ne suffit pas. Les saisonniers souhaiteraient également voir évoluer leur rythme de travail et bénéficier de journées continues. Pour faire face à la pénurie de main-d'œuvre, la profession envisage de recruter de travailleurs étrangers, particulièrement venus de Tunisie. Des négociations sont en cours avec le syndicat de l'hôtellerie.


TF1 | Reportage Perrine Mislanghe, Marion Larradet

Tout
TF1 Info