Emploi saisonnier : ces secteurs à la recherche de salariés

par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Julien Roux, Manon Début, Olivier Cresta
Publié le 19 mai 2023 à 12h28

Source : JT 20h Semaine

En France, pour la première fois depuis 40 ans, le chômage a baissé à 7,1% au premier trimestre.
Un chiffre qui pourrait encore diminuer : sur Pôle emploi, un million d'offres sont à pourvoir.
Principalement dans le secteur saisonnier.

Trouver un emploi saisonnier en moins d’une heure, nous avons relevé le défi. Premier essai dans un restaurant, va-t-il être concluant ? Il reste encore un emploi de serveuse à pourvoir, payé au SMIC : 1470 euros brut. L'établissement a déjà recruté quinze saisonniers et ne manque pas de candidats.

Des opportunités dans la restauration... ou à La Poste

Ce qui n’est pas le cas d'un marchand de glaces qui propose un contrat de seulement 20 heures par mois pour travailler chaque après-midi le week-end, payé au SMIC horaire. Mais le commerce peine à recruter. "On a vraiment du mal à trouver quelqu'un qui travaille les deux mois d'été", explique dans le reportage en tête de cet article Sylvie Fiquet responsable des Glaces américaines à Dunkerque, dans le Nord, qui cherche un salarié depuis plus de deux mois et demi. Moins connu, mais mieux rémunéré, le métier de voiturier : 1850 euros brut par mois.

Autre type de véhicules plus voyants, La Poste recrute 6000 saisonniers dans toute la France. Que vous soyez facteur ou chargé de clientèle, le salaire est le même, 1900 euros brut, et l’aventure peut même se poursuivre au-delà de l’été. C’est ce qui est arrivé à Kamila Jaffar Abbas, 23 ans. Après avoir travaillé deux mois à La Poste, l’été dernier, elle espère décrocher un CDI à l'issue de son contrat en octobre, de quoi créer de vocations.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Julien Roux, Manon Début, Olivier Cresta

Tout
TF1 Info