Le WE

La France des solutions : à la rencontre des soigneurs de terre

Publié le 31 octobre 2021 à 13h10, mis à jour le 31 octobre 2021 à 15h09
JT Perso

Source : JT 13h WE

Dans l'Hexagone, les initiatives pour protéger la planète se multiplient. En Bourgogne, un couple fait figure de précurseur en apprenant aux agriculteurs comment préserver leur terre malmenée par les produits phytosanitaires.

Mariés à la ville, unis par leur amour de la nature, ces deux-là sont indissociables. Dans le monde paysan, on les surnomme les soigneurs de terre, parce qu'ils ont consacré leur vie à percer ses mystères pour mieux la guérir. Par conviction, les Bourguignons ont même sacrifié leurs carrières de chercheurs à l'INRA. C'était il y a La France des solutions : à la rencontre des soigneurs de terre

Dans l'Hexagone, les initiatives pour protéger la planète se multiplient. En Bourgogne, un couple fait figure de précurseur en apprenant aux agriculteurs comment préserver leur terre malmenée par les produits phytosanitaires.

Mariés à la ville, unis par leur amour de la nature, ces deux-là sont indissociables. Dans le monde paysan, on les surnomme les soigneurs de terre, parce qu'ils ont consacré leur vie à percer ses mystères pour mieux la guérir. Par conviction, les Bourguignons ont même sacrifié leurs carrières de chercheurs à l'INRA. C'était il y a trente ans, Claude n'était pas encore malade, il élevait avec Lydia deux jeunes enfants. Et pour leur avenir, ils ont décidé de bousculer leur vie bien rangée.

"On se rendait compte que la nature n'allait pas. Quand on interpellait l'Institut national, pour eux ce n'était pas leur préoccupation", explique la dame. Ils ont alors créé leur propre laboratoire pour prouver le contraire. Leur combat c'est d'alerter et conseiller ceux qui nourrissent les Hommes avant qu'il ne soit trop tard.

Ils ont tenu, convaincu et gagné leur premier client. Ensemble, ils ont appris à s'interroger. Depuis trente ans, il les laisse opérer leur terre à coeur ouvert. Leur fils, Emmanuel s'apprête à reprendre le flambeau. ans, Claude n'était pas encore malade, il élevait avec Lydia deux jeunes enfants. Et pour leur avenir, ils ont décidé de bousculer leur vie bien rangée.

"On se rendait compte que la nature n'allait pas. Quand on interpellait l'Institut national, pour eux ce n'était pas leur préoccupation", explique la dame. Ils ont alors créé leur propre laboratoire pour prouver le contraire. Leur combat c'est d'alerter et conseiller ceux qui nourrissent les Hommes avant qu'il ne soit trop tard.

Ils ont tenu, convaincu et gagné leur premier client. Ensemble, ils ont appris à s'interroger. Depuis trente ans, il les laisse opérer leur terre à coeur ouvert. Leur fils, Emmanuel s'apprête à reprendre le flambeau.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info