Au cœur des régions

La passion des vitraux de père en fils

TF1 | Reportage Y. Chambon, L. Lassalle
Publié le 16 juin 2022 à 13h33, mis à jour le 16 juin 2022 à 17h05
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce jeudi, partons du côté de Bordeaux (Gironde) pour rencontrer trois vitraillistes, un père et ses deux fils.

Aujourd'hui, voici leur lieu de travail : une église du XIIe siècle qui surplombe la campagne girondine, classée monument historique. Après l'avoir restauré pendant plus d'un mois, Matisse Dupuy, 18 ans, et Charlie Dupuy, 25 ans, reposent le vitrail de la nef, abîmé par le temps et les intempéries.

En bas de l'échafaudage, leur père Eric Dupuy, maître verrier, garde un œil sur eux, même s'il sent que ses deux fils ont de moins en moins besoin de ses conseils. Pour arriver à ce résultat, Matisse et Charlie ont commencé à pratiquer très jeune dans l'atelier familial. Des jeux d'enfants, ils en ont fait leur métier. Ils ont appris à remplacer les baguettes de plomb abîmées et à mémoriser ces immenses puzzles. Souvent, ce sont des centaines de morceaux de verre qu'il faut assembler au millimètre près.

Dans l'atelier, il y a six autres compagnons vitraillistes. Chacun forme les garçons à une spécialité. Franck s'occupe de l'une des plus difficiles : la peinture sur verre. Des heures de travail pour au final contempler son œuvre.


TF1 | Reportage Y. Chambon, L. Lassalle

Tout
TF1 Info