LE WE 20H

Le cuir, une matière d’avenir ?

Publié le 6 novembre 2020 à 20h39, mis à jour le 7 novembre 2020 à 1h08
JT Perso

Source : JT 20h WE

Nous vous avons parlé de la semaine de l'emploi avec des dizaines de millier d'annonces disponibles sur le site dédié. Parmi les secteurs très porteurs ces dernières années, il y a de vieux savoir-faire comme le métier de sellier garnisseur.

Dans un atelier automobile où tout est fait à la main, on s'applique à redonner vie à des voitures de collection. Chaque modèle est une pièce unique à plusieurs centaines de milliers d'euros. Après des mois de recherche, Eric Speterbroodt, le cogérant de l'Atelier Ares à Grigny dans l'Essonne, a enfin trouvé un sellier garnisseur, un spécialiste du cuir.

Il y a encore trois ans, Romain Deparis était responsable d'une plateforme logistique et gérait 350 personnes. Il a tout plaqué pour sa passion du cuir. Il a appris la rigueur dans la nouvelle école du cuir à Villeneuve-Saint-Germain, créée en 2017, avec à la clé, un recrutement quasi-assuré. Mathilde Gonnin, la formatrice, travaille pour des grandes marques de luxe. À chaque promotion, elle transmet son savoir-faire à une trentaine d'apprentis. Avec ces formations, l'école espère perpétuer un savoir-faire français où la demande est importante notamment dans l'automobile, l'équitation ou encore le nautisme. La formation gratuite est financée par la région. Il y a deux ans, rien qu'en maroquinerie, il y a eu 10 000 postes à pourvoir.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info