Manque d'agriculteurs : le gouvernement lance une campagne de recrutement

Publié le 11 juillet 2021 à 13h10, mis à jour le 11 juillet 2021 à 15h47

Source : JT 13h WE

Le gouvernement estime que 100 000 emplois sont vacants dans les domaines de la pêche et de l'agriculture. Dans les années qui viennent, la moitié des exploitants devraient partir à la retraite.

Cela fait bientôt 30 ans que Martine Glandières élève des brebis dans cette exploitation à Sainte-Eulalie-de-Cernon (Aveyron). Mais pour elle, c'est décider, elle prend sa retraite le 31 octobre. "J'ai 62 ans et j'aimerais profiter un peu des petits enfants", confie-t-elle. L'exploitation se porte bien. Quatre générations d'éleveurs se sont succédé. Mais Martine et son époux Robert pourraient bien être les derniers, car ils ne trouvent aucun repreneur. Pourtant, ils ont tout essayé comme poster des annonces y compris sur le site "Leboncoin".

Pour attirer des candidats, le ministère de l'Agriculture lance une campagne de recrutement. Près de 100 000 postes sont à pourvoir sur tout le territoire. Mais aujourd'hui, l'agriculteur ne doit plus seulement produire, il doit également innover. C'est le cas de Charles Pigot, 27 ans. Après un BTS en gestion agricole, le céréalier en Île-de-France a repris l'exploitation de son grand-père. Une part de sa production de blé sert à fabriquer des pâtes qui rencontrent un succès inattendu.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info