Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Nouvelle vie : un an après, ce boulanger niçois nous redonne de ses nouvelles

Publié le 12 mars 2021 à 20h10
JT Perso

Source : JT 20h WE

Nous sommes retournés voir Frédéric Roy, un boulanger niçois qui avait accepté de nous raconter sa vie à distance au printemps dernier, en plein confinement. Alors, un an après, où en est-il ? Qu'est-il devenu ? Qu'a-t-il retenu de cette épreuve ?

Il a toujours le rire comme antidote. Il y a un an, Frédéric s'était filmé pour nous raconter son confinement. Il était resté ouvert par solidarité, deux mois sans se verser de salaire. Ce boulanger niçois nous a accueillis chez lui pour faire le bilan de cette année bouleversante. Pour la première fois, il revoit ses images. Il avait tenu grâce à l'humour et à la solidarité. À l'époque, il offrait ses croissants aux soignants. Un an après, c'est aux étudiants qu'il vient en aide. Avec son ami Daniel, lui aussi boulanger, ils livrent chaque semaine du pain et du lait dans une épicerie solidaire. Plus de 200 étudiants en bénéficient gratuitement.

Frédéric, le boulanger du "Capitole" à Nice, en a aussi tiré des leçons dans son travail. Il s'est lancé de nouveau défi comme ces croissants à la lavande. Il a pris conscience de l'importance des circuits courts. Derrière son sourire, Frédéric cache des difficultés financières. Il a perdu la moitié de son chiffre d'affaires. Et il vient de s'endetter de 20 000 euros pour moderniser son fournil. "(...) J'ai souhaité investir parce que tout ce que je n'aurais pas gagné cette année, j'espère gagner l'année prochaine pour compenser". Avec sa femme Kathia Roy, ils n'ont pris qu'une seule semaine de vacances en 2021. S'ils gardent le moral, c'est pour leurs clients.

Frédéric a aussi connu des rencontres humaines et de belles surprises. Il y a quelques mois, des donateurs anonymes touchés par ses vidéos diffusées sur notre antenne, ont réparé le moteur de son véhicule de collection. À bord de sa voiture, il espère reprendre les livraisons de pain dès l'été prochain. Une leçon de vie, à force de travail après un an, au rythme de l'épidémie.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info