Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Ouvert ou fermé : le commerce à deux vitesses pendant le confinement

Publié le 30 octobre 2020 à 20h21
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le ministère de l'Économie estime à 200 000 le nombre de commerces qui ont fermé leur porte. D'autres ont pu rester ouvert, mais la notion de produits de première nécessité mène parfois à un sentiment de grande injustice. Illustration à Lille.

Dans le centre-ville de Lille, l'une des plus grandes librairies indépendantes de France, le Furet du Nord, est fermé. Il n'a pas été autorisé à rouvrir aujourd'hui, alors qu'à l'intérieur, on trouve pourtant un rayon presse, considéré comme essentiel. Pour le directeur, c'est incompréhensible. D'autant plus que juste en face, la Fnac est ouverte. À l'intérieur, on peut acheter un ordinateur, un livre ou un DVD. Les libraires parlent de distorsion de concurrence.

Même condamnation chez ce leader français du jouet. Le King Jouet est fermé, mais le supermarché qui se trouve à 500 mètres à peine de là, est ouvert. On y trouve au moins cinq rayons de jouets pleins à craquer, et accessible à la clientèle.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 23/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 23 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info