La problématique du moment dans un certain nombre de secteurs, c'est de trouver des saisonniers pour l'été qui vient.
Rien que dans l'hôtellerie et la restauration, 200.000 postes sont à pourvoir.

Le cadre de travail de ce restaurant à Toulon est idyllique : soleil, proximité de la mer et un salaire proposé de 1900 euros net par mois. Et pourtant, en coulisses, les candidats sont rares. En cuisine, des places de saisonniers sont disponibles. Le chef en a trouvé un, qui est venu faire une journée d'essai jeudi. Mais ce midi, silence radio. Ne pas donner suite sans prévenir, c'est une attitude qui n'étonne plus ce chef. "C'est récurrent. Sur une dizaine de CV, on a peut-être deux personnes au maximum qui viennent", déplore à notre micro Jérémy Jastrzebski, chef cuisinie au restaurant "M5" à Toulon.

En salle, c'est le même problème, il manque deux serveurs. Andréa est en CDI depuis quatre ans. Pour elle, il faudra être partout à la fois. Pour le patron, le planning est devenu un casse-tête quotidien. Les conséquences ? Ne pas pouvoir ouvrir la terrasse ce midi et faire des choix. "On va être obligé de fermer un jour par semaine, le mercredi. C'est etre 1500 et 2000 euros de chiffres d'affaires en moins", explique le gérant du "M5", Yann Desrante.

Quelques kilomètres plus loin, c'est aussi la préoccupation principale des responsables du club de vacances Belambra "Les Criques" de la presqu'île de Giens (Var). Ce vendredi, 4 personnes se sont présentées et le directeur a le sourire. Des tête-à-tête de quelques minutes sont organisés pour trouver la perle rare, rémunérée 1 700 euros brut par mois. 35 heures par semaine, deux jours de repos… C'est ce qui va convaincre cette jeune étudiante. Après ces entretiens, les employeurs sont satisfaits. Quatre contrats de travail sont immédiatement envoyés pour ne surtout pas les perdre.

L'enseigne de vacances doit recruter 1500 saisonniers avant cet été partout en France. Pour l'instant, ils en ont embauché... à peine la moitié.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Ludovic Romanens, Philippe Véron

Tout
TF1 Info