Le 20H vous répond

Un quart des travailleurs les plus pauvres morts avant la retraite, vrai ou faux ? Le 20H vous répond

par Garance PARDIGON
Publié le 16 janvier 2023 à 17h55
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond".
Au menu, une question sur un chiffre avancé par plusieurs responsables politiques ou syndicaux dans les débats sur la réforme des retraites.
Garance Pardigon y répond sur le plateau de Gilles Bouleau.

De nombreux téléspectateurs nous ont interpellé sur un chiffre, qui revient très souvent dans les débats sur la réforme des retraites : un quart des travailleurs les plus pauvres seraient morts avant d'atteindre 62 ans, l'âge actuel de départ. Vrai ou faux ?  

 

En fait, c’est une lecture erronée d’une étude publiée par l’Insee en 2018, disponible ici. Dans cette enquête, la dernière en date sur le sujet, l’institut analyse la mortalité des Français en fonction de leur niveau de vie, de leur âge et de leur sexe. Résultat pour les hommes : "Si vous faites partie des 5% des plus pauvres de votre classe d’âge toute votre vie, vous avez 25% de risque de mourir avant 62 ans". A l’inverse, ce risque s’élève à 13% si vous êtes une femme.  

 

Qui sont ces 5% les plus pauvres ? Des travailleurs ?  

Pas forcément. Selon l’Insee, vous faites partie des 5% les plus pauvres si vous vivez avec 466 euros par mois en moyenne toute votre vie. "Notre hypothèse est celle du niveau de vie, qui se rapproche du revenu disponible. Ce dernier comprend les revenus d’activités nets de cotisations sociales, les indemnités chômage, les retraites, les revenus du patrimoine, les prestations sociales, nets des impôts directs", précise-t-on à l’Insee.  

Lire aussi

 

Selon les économistes, dans le cas des 5% les plus pauvres, il est probable que ces 466 euros par mois proviennent des minima sociaux. "466 euros par mois, pour vivre toute sa vie, c’est vraiment peu et c’est souvent synonyme d’exclusion sociale", décryptent Ulysse Lojkine et Michael Zemmour, deux chercheurs qui ont rédigé cet article sur les inégalités sociales face à la retraite.  

A propos d’inégalités sociales, peut-on affirmer que les travailleurs les plus modestes ont moins de chance de profiter de leur retraite ?  

 Oui. L’espérance de vie d’un ouvrier est inférieure de 7 ans à celle d’un cadre, nous dit l’Insee dans cette autre étude. "Il y a donc bien une inégalité sociale face à la mort... Et donc face à la retraite", concluent Ulysse Lojkine et Michael Zemmour.  

Envoyez vos questions

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à l'adresse suivante : le20Hvousrepond@tf1.fr. Ou encore désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée.

Nouveauté, pendant cette rubrique du 20H, vous verrez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance PARDIGON

Tout
TF1 Info