Le 20h

Salaires, primes, participation : une fiche de paie très inégale selon l'entreprise qui nous emploie

TF1 | Reportage Matthieu Poissonnet, Florian Le Goïc
Publié le 8 décembre 2022 à 8h03
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La hausse moyenne des salaires pour l'année 2023 est de 4,3%.
Les variations dépendent de la taille de l'entreprise et de la nature du poste.
Plus la société est importante, plus les avantages sont grands.

Dans les entreprises du sud de la Vendée, des dizaines de milliers d'employés avec un salaire fixe tous les mois. Mais sur la fiche de paie, d'autres sources de revenus peuvent apparaître pour d'autres. Participation, prime, intéressement... Focus sur la grande inégalité entre les salariés.

Les salariés des grandes entreprises avantagés

Chantonnay, 8 000 habitants et une grosse usine de meuble. En cas de bénéfices, l'entreprise Gautier doit donc en redistribuer une partie à ses 700 employés. C'est ce qu'on appelle la participation obligatoire pour toutes les structures d'au moins 50 salariés. Les salaires, c'est l'autre particularité des entreprises de plus de 50 employés. Le code du travail impose une négociation annuelle sur cette question. En début d'année, les représentants du personnel avaient obtenu une hausse de 3,2% des salaires et 500 euros de prime.

Lire aussi

À quelques kilomètres de là, une autre société de taxi et d'ambulance où travaille Olivier. Avec lui, ils sont 18 employés, moins de 50, pas de syndicat, ni de participation. En général, dans les petites structures, les augmentations se font cas par cas et de manière assez informelle.


TF1 | Reportage Matthieu Poissonnet, Florian Le Goïc

Tout
TF1 Info