En visite au CHU de Rouen, Élisabeth Borne a annoncé une hausse des primes des infirmières en réponse à leur demande de revalorisation.
Selon une étude publiée ce jeudi 31 août, les salaires du secteur privé devraient augmenter en moyenne de 4% en 2024.

Dans l'entreprise "Phone Recycle Solution", spécialisée dans le reconditionnement de téléphones portables, 30 personnes sur la centaine de salariés ont eu droit à une augmentation supérieure à l’inflation en 2023. Parmi elles, Kanistika Kathiragamanathan, directrice de production. L’année prochaine, elle pourrait même gagner davantage. Pour faire prospérer son entreprise, le cofondateur, Istik Teboul, réfléchit déjà à des primes pour 2024, jusqu’à deux mois de salaires pour certains employés. "On est conscients que la vie coûte plus cher, que les besoins sont plus importants et qu'il faut revaloriser à la hauteur des efforts", indique-t-il dans le reportage en tête de cet article.

3% d'augmentation pour les cadres

Revaloriser les salaires est un moyen de fidéliser ses salariés, surtout dans les secteurs qui peinent à recruter comme dans le bâtiment. Dans la société du groupe Jarnias, spécialisée dans les travaux en hauteur, à L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), les employés ont eu droit à 10% d'augmentation en moyenne en 2022. Le patron, Xavier Rodriguez, le promet déjà, l’augmentation sera encore plus importante en 2024.

De quoi compenser l’inflation qui est repartie à la hausse en août, à 4,8%. Mais beaucoup d’entreprises ne pourront pas se le permettre. D’après une étude du cabinet de conseil Deloitte, publiée le 31 août, les salaires des cadres n’augmenteront en moyenne que de 3,5% l’année prochaine. Pour les salariés, elle sera de 4% en moyenne.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Eléonore Payro, Christine Chapel, Paul Bouffard

Tout
TF1 Info