Le 20h

Emploi : seniors et retraités de plus en plus attractifs dans le monde du travail

La rédaction de TF1info | Reportage F. Chadeau, B. Chastagner
Publié le 7 avril 2022 à 20h20
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

En 2022, les entreprises françaises ont l'intention d'embaucher plus de trois millions de personnes.
Certaines cherchent plus particulièrement des seniors âgés de plus de 55 ans auxquels elles trouvent de nombreuses qualités.

Un Français sur deux solde sa retraite alors qu'il n'est déjà plus en activité. Des entreprises ont commencé à se saisir du sujet dans le cadre de leur politique RSE. 

Serge Corlin est retraité, mais depuis quelques mois, il retravaille. Il a été réembauché à mi-temps par son ancien employeur, un imprimeur-graveur dans la banlieue lyonnaise pour poser des plaques nominatives sur des boîtes aux lettres. Pour ce poste payé au Smic, le patron a eu beaucoup de mal à recruter, surtout chez les jeunes. Ils ont un autre poste à pourvoir, mais cette fois, il cible des retraités. Sans son emploi à mi-temps qui lui rapporte 800 euros par mois, Serge ne s'en sortirait pas, car ses 1 200 euros de pension couvrent à peine ses charges. Ce n'est pas ainsi qu'il imaginait sa retraite.

Les seniors plaisent aussi

Il n'y a pas que les retraités qui séduisent les recruteurs. Les seniors aussi, et la tendance s'accentue avec le manque de main d’œuvre. Ancien cadre de l'industrie textile et âgé de 56 ans, Franck Sempastous est depuis deux mois stagiaire-directeur stagiaire dans un centre de réparation automobile. Après deux ans de chômage et de nombreuses candidatures refusées, il désespérait de retrouver du travail.

Lire aussi

Embaucher un senior, le former et le voir partir à la retraite trois ou quatre ans plus tard, ça vaut le coup pour cette responsable de recrutement. À priori, le senior finira sa carrière chez son dernier employeur et restera en poste plus longtemps qu'un jeune. En 2018, Jean-Manuel Roux a créé une plateforme d'emploi dédiée aux plus de 50 ans. À l'époque, personne n'y croyait. Aujourd'hui, le téléphone n'arrête pas de sonner. Depuis le début de l'année, il a placé 30.000 candidats partout dans le pays. D'ici à 2030, cinq millions de personnes partiront à la retraite, une sur deux envisage de rester active pour améliorer sa pension dont le montant moyen est inférieur à 1 400 euros.


La rédaction de TF1info | Reportage F. Chadeau, B. Chastagner

Tout
TF1 Info