Le WE

Télétravail : y a-t-il eu relâchement ?

TF1
Publié le 21 mars 2021 à 20h02, mis à jour le 22 mars 2021 à 10h47
JT Perso

Source : JT 20h WE

REPORTAGE - Le télétravail a été massivement appliqué au début de la crise sanitaire. Cette mesure se heurte aujourd'hui à une profonde réticence des salariés, mais aussi des entrepreneurs.

Pour Camille Molinie, responsable des ressources humaines sollicitée par nos équipes, le jogging dominical est encore plus nécessaire en ce moment : la gestion du télétravail devient problématique. "On a des appels, des arrêts-maladies. Est-ce que finalement les gens ne sont pas en train de craquer avec une espèce de burn-out parce que ça fait longtemps que ça dure et qu'on ne voit pas le bout ? C'est plus ça qui est difficile plutôt que la partie logistique", s'exprime-t-elle.

Le télétravail est censé être la règle et la présence au bureau l'exception. Il suffit de questionner quelques salariés pour réaliser que le télétravail semble être à la carte. Certains y vont les lundis pour préparer d'importantes réunions. D'autres y vont quand ils le souhaitent pour éviter de rester trop longtemps chez eux. Les patrons, eux, doivent alors trouver l'équilibre entre ceux nombreux qui veulent revenir sur leur lieu de travail et les recommandations sanitaires.

La lassitude, l'isolement, les contraintes techniques, l'efficacité, autant de raisons de donner de la souplesse aux entreprises. Sauf que beaucoup d'entre elles abusent de cette liberté. "Dans un certain nombre de cas, les entreprises ne font pas confiance aux salariés et donc ne font pas une journée de présentiel. Elles en font plusieurs. Le nombre de jours en télétravail n'est pas de quatre par semaine, il est moindre. Donc ça, il faut le dénoncer", a déclaré Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.


TF1

Tout
TF1 Info