Quel jour sommes-nous les moins productifs au travail ?
Des chercheurs américains se sont penchés sur la question.
Ils ont étudié le rythme avec lequel on pianote sur notre ordinateur et nos erreurs de frappe au fil de la semaine.

Pour tous ceux qui plaident pour la semaine de quatre jours, voilà une étude qui va leur mettre du baume au cœur. Des chercheurs américains, dont les travaux ont été publiés début juillet dans la revue Plos One, révèlent que nous avons une productivité en berne le vendredi. Pour s'en rendre compte, une équipe du 13H de TF1 s'est rendue ce vendredi matin dans le quartier d'affaires de la Défense, et pour le coup, les avis sont plutôt contrastés sur ce dernier jour de la semaine. "Je bosse bien, c'est le fait de finir plus tôt", s'enorgueillit une jeune femme dans la vidéo en tête de cet article. "Ce n'est pas qu'on est moins productifs, mais on a fixé nos objectifs et on les checke", renchérit une autre. 

Des fautes de frappe plus fréquentes

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 789 employés d'une entreprise texane pendant deux ans. Et pour estimer leur productivité, ils se sont appuyés sur la façon dont ils utilisaient leur ordinateur. Grâce à des outils, ils ont mesuré par exemple l’activité de la souris à différents jours de la semaine et différents moments de la journée. 

Résultat, elle serait moins utilisée le vendredi et les fautes de frappe seraient plus fréquentes. "Nous avons constaté que l’utilisation de l’ordinateur augmentait au cours de la semaine, puis diminuait considérablement le vendredi", explique Taehyu Roh, professeur adjoint au département d’épidémiologie et de biostatistique dans un communiqué de presse publié le 2 août. 

Autre indice, le vendredi, c'est aussi le jour préféré pour télétravailler et le deuxième jour le plus demandé quand on pose des congés, histoire d'étirer encore un peu plus le week-end. Quoi que certains ne rechignent pas à poser le lundi. "Parce qu'au moins quand les gens vont repartir au travail, moi le dimanche soir, je serai serein en me disant : 'j'ai une pensée émue pour eux demain matin'", ironise un passant. 

Cette étude dévoile par ailleurs que les différences de productivité s’expriment également à différents moments de la journée. Ainsi, l’utilisation de l’ordinateur baisserait chaque après-midi. Et bien sûr, plus particulièrement le vendredi après-midi. 


Virginie FAUROUX Reportage TF1 Octavie Couchard et Camille Bruère

Tout
TF1 Info