Qui succédera au marché de La Réole, lauréat en 2023 ?
Pour cette septième saison, 24 marchés se disputent le titre du Plus beau marché de France.
Aujourd’hui, partons à la découverte du marché Saint-Leu d’Amiens.

Traversé par de nombreux canaux, le quartier pittoresque de Saint-Leu a longtemps illustré la sayetterie picarde (industrie textile à base de laine). À son extrémité, la cathédrale Notre-Dame, plus vaste de France, dont la construction monumentale a débuté au XIIIe siècle. De style gothique classique et rayonnant, ses sculptures, ornant sa façade, en font sa renommée. La Somme s’étend le long du quartier à l’ombre de marronniers. Sur l’un de ces arbres, surnommé "l’arbre à gargouille", accrochez un morceau de tissu, une poupée ou encore une ficelle et faites un vœu. Si vous y croyez, il sera exaucé !

Le marché Saint-Leu d'Amiens en détail

Là, un étonnant marché perdure depuis les années 1880. Place Parmentier, en face du quai Bélu, tous les samedis matin de 7 h à 13 h, une quarantaine de maraîchers s’installent au bord de l’eau. Au menu : fromages, fruits et légumes, viandes, poissons ou encore escargots.

La métropole d’Amiens décrit les coutumes d’époque : "La veille des jours de marché, les hortillons chargeaient leurs barques à cornet de fruits et légumes. Pour maintenir la fraîcheur des récoltes, elles étaient recouvertes de foin ou de roseaux coupés. Les hortillons accostaient de nuit au port d’Amont, attendant de passer le pont du Cange qu’ils ne pouvaient franchir qu’à l’ouverture du marché. À l’aube, les barques se rangeaient le long du quai place Parmentier pour décharger leurs cargaisons. On disait des hortillons, chargés de vendre les productions, qu’ils faisaient la marée en raison des prix qui augmentaient ou baissaient d’un jour sur l’autre."

Le marché Saint-Leu d'Amiens, sélectionné en partenariat avec Le Courrier Picard, est en lice pour l’élection du Plus beau marché de France : cliquez ici pour voter.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info