Qui succédera au marché de La Réole, lauréat en 2023 ?
Pour cette septième saison, 24 marchés se disputent le titre du Plus beau marché de France.
Aujourd’hui, partons à la découverte du marché isérois de Morestel.

Sur la route des peintres, dans le Dauphiné, une ancienne cité médiévale ceinturée de remparts se dévoile. Morestel, au nord de l’Isère, présente un donjon daté du XIVe siècle, un ancien château delphinal et un haut clocher perché au-dessus de l'église paroissiale Saint-Symphorien. À une soixantaine de kilomètres au sud de Lyon, la ville de 4 500 habitants cerclée de collines abrite la maison Ravier. En 1867, François-Auguste Ravier, précurseur de l’impressionnisme, s’installe dans cette maison de maître du XVIIIe siècle en surplomb de la ville. Cette demeure, labellisée Maison des Illustres, devient l’écrin de nombreuses toiles du maître.

Le marché de Morestel en détail

Le marché se déroule tous les dimanches de 8 h à 12 h. Il occupe, depuis une dizaine d’années, deux endroits de la ville : la Grande Rue (dit marché du haut) et la Place du 8 Mai 1945 (dit marché du bas). 110 forains dynamisent les allées avec des fruits et légumes, poissons, fromages, textiles, fleurs et autres produits locaux. Sur les étals, deux spécialités de Morestel s’affichent en bonne place. Le ravier, du nom du peintre, se présente sous la forme d’un croustillant praliné, surmonté d’un biscuit aux amandes, d’une mousse au chocolat saupoudrée de cacao. Le corail de Morestel se concentre en bouchées de riz soufflé au chocolat, aux amandes et à l’orange.

Le marché de Morestel, sélectionné en partenariat avec Le Dauphiné Libéré, est en lice pour l’élection du Plus beau marché de France : cliquez ici pour voter.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info