Il est notoire que les plus belles rizières du monde se trouvent à Bali.
Des dizaines de milliers de parcelles à flanc de montagne, travaillées à la main et des outils ancestraux.
Chacune d'entre elles est façonnée et entretenue par l'homme au fil des siècles.

Le site des rizières en terrasse de Jatiluwih est incontournable sur l'île de Bali. À cette période de l'année, la récolte n'est pas encore possible. Alors, au rythme du xylophone, on accompagne la pousse du riz. L'or blanc de l'île est planté deux, voire trois fois par an, à la main uniquement. Dans ces parcelles, Wayan et ses ouvriers travaillent la terre quotidiennement et pas une machine ne vient les aider.

C'est un bon dans le passé auquel nous avons assisté, avec du travail à la charrue. C'est aussi à cause de la topographie des lieux. Avec des rizières en terrasse, seuls les animaux sont capables de faire le travail de labourage, souvent très éprouvant. Ainsi, toutes les couleurs changent perpétuellement en fonction de la lumière du soleil. Grâce à de fins canaux, les rizières sont arrosées en permanence.

Une technique écologique depuis plus d'un millénaire, qui permet de répartir l'eau de manière équitable entre chaque plantation, puis de la réutiliser dans d'autres. C'est toute une philosophie. Un système unique au monde. 

Mais avec l'inondation qui a détruit le système d'irrigation, l'eau ne suit plus le bon chemin. Dans une île dont on dit qu'elle est bénie des dieux, les offrandes et les prières rythment la vie des Balinais pour espérer des jours meilleurs.


TF1 | Reportage Marie Chantrat, Stefan Iorgulescu

Tout
TF1 Info