Ces trois villes françaises dont l'origine du nom est surprenante

par Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO
Publié le 2 janvier 2024 à 19h00

Source : JT 13h Semaine

L’étymologie des noms de villes françaises est parfois bien éloignée de ce que l’on peut imaginer.
Les lecteurs de BD Astérix connaissent probablement le premier nom de Paris.
Avant d’être baptisée Lyon, la ville portrait le nom de Lugdunum.

D’où viennent les noms des villes que l’on connaît aujourd’hui ? Que ce soit Bordeaux, Poitiers, Lyon, Nice ou encore Paris… Toutes étaient appelées autrement plusieurs siècles en arrière. Nous vous proposons de découvrir les origines surprenantes des villes de Paris, Lyon et Nice.

Paris, un nom que l’on doit aux Romains

À l’origine, Paris se faisait appeler Lutèce. Une appellation liée aux terres boueuses (du latin lutum, boue), bien éloignée des qualificatifs actuels pour évoquer la capitale française : ville de la mode, cité de l’amour, capitale de la gastronomie, de l’art de vivre… En - 52, Lutèce est rebaptisée Civitas Parisiorum ou ville des Parisii, en référence aux premiers habitants celtes. Il faudra attendre la fin Vᵉ siècle après Jésus-Christ pour que la ville de Paris soit renommée ainsi sous le règne de Clovis.

Lyon s’appelait autrefois Lugdunum, quelle est l’étymologie de son nom ?

En -43, les Romains surnommaient la Ville des lumières Lugdunum. Son étymologie donne naissance à deux hypothèses. La première est que “dunum” signifiant colline et “lug” la lumière, fasse écho à la colline de Fourvière. D’autres historiens suggèrent que ce nom soit tiré de ses origines celtes : “Lougon” pour corbeau et “dounon” pour le lieu élevé. Si vous vous demandez comment Lugdunum s’est ensuite transformé en Lyon, tout est une question de prononciation puis de raccourcis. Lugdunum se prononçait et s’écrivait parfois Lygdunum, puis s’est au fil des années modifié en Lygdun, Lydon puis Lyon, dernier nom en date.

Nice, une référence à la “source” ou à “la victoire”

L’étymologie du nom de Nice n’est pas liée aux Italiens ou aux Anglais, à la tête de construction de villas au bord de la Méditerranée à partir du XVIIIe siècle. Elle fait également l’objet de deux hypothèses. Soit, elle remonte au IVe siècle lorsque les Phocéens, peuple de Grèce, désirent étendre leur champ d’action après Massilia (Marseille). Ils s’installent dans le quartier que l’on appelle aujourd’hui le Vieux-Nice et fondent Nikaïa (aussi appelé Nikéa ou Nikê). En grecque, ce mot signifie victoire. L’historien Luc Thévenon révélait de son côté au Figaro que l’étymologie de Nice pourrait être d’origine ligure. Dans cette langue, ce nom signifie une “source” ou une “fontaine”, en référence à l’eau de la mer. En hébreu, Nissa signifie également “signe”.


Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info