Le 20H de TF1 vous propose de partir à la découverte des merveilles du massif du Luberon, situé au-dessus de la Provence.
Sept millions de personnes viennent s'y ressourcer chaque année.
Le temps y est rythmé par la nature et les clochers, dont l'un est encore actionné manuellement.

Quand le Lubéron se réveille, c'est en musique. Elle hypnotise toute une vallée, jouée depuis les hauteurs. Au sommet de l'église d'Oppède le Vieux, on peut admirer les talents de sonneur de cloches à cordes de Vincent Gils et son père. Ils effectuent une drôle de danse dans un spectacle vertigineux. La magie opère avec la vue. Le dernier sonneur de cloches à cordes du Vaucluse est fier de partager une passion familiale.

Un décor multicolore

Ils ne sont pas les seuls à côtoyer les oiseaux. Rapace, hibou, chouette... Le Lubéron abrite plus de 200 espèces. Le centre de sauvegarde de la faune sauvage LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur soigne les blessés. Au total, 3000 animaux sauvages y sont soignés,  à commencer par les oisillons sur qui il faut veiller 24 heures sur 24. L'objectif pour les soigneurs est de les remettre au plus vite en liberté.

Des drôles d'oiseaux sont suspendus dans le vide au cœur des falaises de Buoux. Il s'agit de grimpeurs capables d'escalader jusqu'à une hauteur de 130 mètres au-dessus du sol et plus de 500 voies à gravir à flanc de falaise, un pied après l'autre. L'ascension est technique.

On peut voyager dans les airs ou découvrir le Far West à seulement quelques kilomètres. Les falaises sont jaunes, orange et rouge. Ce décor multicolore est bordé de cheminée façon Colorado. L'ancienne carrière, entièrement façonnée par les ouvriers de l'ocre, se visite à pied. Il n'y a qu'à lever les yeux au ciel pour s'évader et d'avoir l'impression d'être tout petit au milieu de ces paysages hauts perchés du Lubéron. Là-bas, vous ne perdrez jamais votre chemin, à condition de suivre le chant des clochers.


La rédaction de TF1 | Reportage Suzanne Prez, Frédéric Miara, Etienne Bonnot

Tout
TF1 Info