Il existe en France plusieurs campings dit "participatifs".
Il n’y a pas d’employés, ce sont les vacanciers qui s’occupent de tout.
TF1 a visité celui de Vias, dans l'Hérault, où chacun semble y trouver son compte.

Dans un camping associatif à Vias (Hérault), vous ne trouverez aucun employé. Chaque campeur a sa propre tâche. Dédier une journée de vacances au bon fonctionnement du camping, c’est la règle pour y séjourner à moindre coût. Le camping associatif est presque deux fois moins cher qu’un camping traditionnel.

Un équilibre entre détente et travail

C'est une assistante maternelle qui accueille les campeurs, et une enseignante qui contrôle l'eau de la piscine. Chaque jour, les vacanciers se relaient à tous les postes, des sanitaires aux cuisines. Un équilibre est à trouver entre travail et service. Les campeurs gardent le sourire, car en contrepartie de leurs services, ils profitent des infrastructures et de nombreuses activités à un prix défiant toute concurrence. 

Et en cas de problème, le responsable des lieux est là. Une personne est désignée chef de camp chaque semaine. Son rôle est de faire le tour des équipes pour s’assurer que tout va bien. Les vacanciers volontaires sont même formés à la sécurité et à l’usage des extincteurs. L’objectif est de pouvoir gérer le moindre problème en toute autonomie.


La rédaction de TF1info | Reportage : Alice Bacot, Charles Arrigoni

Tout
TF1 Info