En Andalousie, on découvre une tradition qui existe depuis plus de 500 ans.
Chaque début d'été, les cavaliers vont chercher les chevaux sauvages au cœur des marais.
Un évènement qui est à la fois une grande foire et une fête populaire, et auquel a assisté TF1.

En quelques minutes, le soleil se lève sur les marais. C'est là que vivent les chevaux sauvages du parc national espagnol de Doñana . Pour les cavaliers que l'on découvre dans le reportage de TF1 en tête de cet article, c'est le début d'une journée exceptionnelle. Elle commence par une phase d'observation, entre le groupe des cavaliers et celui des chevaux en liberté. Puis, l'étau se resserre autour de quelques-uns, et la course-poursuite est lancée. 

"Saca de las Yeguas"

Après des heures de cavalcades, des centaines de chevaux sont pris au piège dans un enclos. Cette tradition vieille de plus de cinq siècles s'appelle : "la Saca de las Yeguas", la sortie des juments en français. Les troupeaux sont essentiellement composés de femelles avec leurs petits. En Andalousie, être cavalier est une façon de vivre, nous explique Guillermo Cordero, un cavalier "yeguerizo" de tout juste quatorze ans.

Les Yeguerizos doivent ensuite guider, à travers le hameau d'El Rocío, une horde de plus de 1000 bêtes. Les routes ne sont ni pavées, ni goudronnées. Dans un nuage de poussière, les chevaux défilent face au public. L'événement attire chaque année des milliers de visiteurs. La suite de notre reportage dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage : Julien Garrel, Rémi Cadoret, Elliot Rivoire

Tout
TF1 Info