Un voyage au paradis... ou en enfer.
C'est le privilège éphémère offert aux visiteurs de Florence en ce moment.
À l'occasion de sa restauration, le baptistère dévoile les inestimables mosaïques de sa voûte.

C'est l'occasion d'une découverte unique. Un des monuments les plus anciens de Florence, attenant à sa majestueuse cathédrale, le baptistère Saint-Jean-Baptiste est en cours de restauration. À première vue, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article, le bâtiment est en travaux et c'est plutôt une mauvaise nouvelle pour les touristes. Pourtant, pour quelques visiteurs aventureux au contraire, c'est une rare porte ouverte sur une œuvre magistrale.

De part et d'autre du Christ, le paradis et l'enfer

Ils ont déboursé 65 euros chacun, pour accéder à l'inaccessible. En haut des échafaudages, ils grimpent au plus près du trésor du baptistère, sa voûte tapissée de mosaïques datant du XIIIᵉ siècle. De part et d’autre du Christ, le paradis et l’enfer, où l'on découvre des personnages dévorés par un diable effrayant.

Au total, il y a 78 scènes réalisées par les plus grands-maîtres du moyen-âge italiens que le petit groupe peut scruter de très près. Permettre aux visiteurs à 21 mètres au-dessus du sol, cela relève de la prouesse. Après de longs mois de préparation, il a fallu 40 jours pour bâtir la forêt verticale de 618 mètres carrés qui repose sur une surface dix fois plus petite. Retrouvez les images de cette visite hors-norme dans la vidéo en tête d'article.


La rédaction de TF1info | Reportage : Louise Malnoy, Chloé Duval

Tout
TF1 Info