Avec les dispositifs d’Aide aux vacances familles et d’Aide aux vacances enfants, la Caisse d'Allocations familiales aide ses allocataires à financer leurs vacances et ceux de leurs enfants.
Le gouvernement a également instauré le "pass colo", pour que les plus jeunes puissent partir en colonie de vacances.
Ces différents programmes sont valables selon certains critères, comme le calcul du quotient familial du foyer ou encore l’âge des enfants.

La période des grandes vacances scolaires approche à grands pas et tous les foyers n’ont pas la chance de pouvoir organiser un séjour en famille. Plus vous êtes nombreux, plus le coût du voyage est élevé. Si vous avez des revenus modestes, plusieurs aides vous permettent de réduire les frais liés à vos vacances, en voici cinq éligibles aux familles.

Le dispositif Aide aux vacances familles (AVF)

La Caisse d’Allocations familiales ou la Mutualité sociale agricole (MSA) peut vous accorder l’Aide aux vacances familles (AVF). Cette aide prend en charge 50 % à 75 % du coût du séjour de votre famille en fonction de votre quotient familial. Pour en profiter, trois conditions sont requises. Il faut d’abord obligatoirement toucher une prestation familiale versée par la Caf ou la MSA. Un foyer est tenu d’être composé d’au moins un enfant – les critères d'attribution basés sur l'âge des enfants diffèrent d’un département à un autre – et le quotient familial doit être inférieur ou égal à 700 € (montant propre à chaque département). Il n’y a pas de démarche particulière à réaliser pour bénéficier de cette aide : si vous y avez droit, votre Caf ou MSA vous en a informé durant le premier trimestre de l'année par un courrier postal ou électronique. Pour réserver votre séjour et profiter du dispositif, vous devez cependant passer par le site de Vacaf.

Le dispositif Aide aux vacances enfants (AVE)

L’autre dispositif mis en place par la Caf et la MSA est l’Aide aux vacances enfants (AVE). Cette aide, basée sur les mêmes critères d’éligibilité que l’AVF, participe aux frais de séjour de votre enfant, qu’il soit linguistique, sportif, artistique ou culturel. Le lieu de vacances doit être choisi parmi les centres de vacances labellisés Vacaf dans toute la France ou à l'étranger. La durée du séjour est en général de quatorze nuitées maximum, une seule fois dans l'année et uniquement durant la période de vacances scolaires. L’AVF est cumulable à l’Aide au temps libre (ATL), aussi intitulée bons loisirs, une contribution accordée par la Caf ou la MSA dans la limite des fonds disponibles.

Le dispositif Pass colo

Depuis le 15 avril 2024, le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif intitulé Pass colo, facilitant l’envoi d’enfants en colonie de vacances. Il est destiné uniquement à ceux âgés de onze ans au cours de l’année 2024 et prend en charge une partie des coûts liés à leur séjour. Le montant du Pass colo est calculé en fonction du quotient familial : il sera de 200 euros si ce dernier est compris entre 1 201 et 1 500 euros, et pourra aller jusqu'à 350 euros s'il est inférieur à 200 euros. Si vous êtes éligible à ce dispositif, vous avez dû en être informé par mail ou par courrier, depuis le 9 avril dernier. Vous n’avez aucune démarche à effectuer pour prétendre à cette aide si ce n’est d’inscrire votre enfant sur le site www.jeunes.gouv.fr/passcolo, où vous aurez accès au montant de votre aide et de votre reste à charge.

L’aide de l’ANCV

Si vous êtes salarié, vous avez peut-être accès aux diverses aides proposées par l'Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV). Les employeurs et comités d’entreprise mettent à disposition plusieurs services pour aider les contribuables à payer leurs frais de séjour. Il peut s’agir de bons ou de réductions sur les hébergements, restaurants, activités… Certains programmes s’adressent aussi directement aux seniors ou aux 18-25 ans, raison pour laquelle il est bon de se renseigner auprès de son responsable ou de son comité d’entreprise sur les dispositifs auxquels vous êtes éligible.

L’accompagnement des collectivités locales et des associations

Enfin, les collectivités locales peuvent aider les familles les plus modestes à partir en vacances. La mairie de votre ville peut vous indiquer si le département ou la commune prend en charge certaines activités ou les coûts liés aux transports. Les associations caritatives, comme le Secours Populaire ou les Restos du Cœur, peuvent également proposer des aides aux foyers les plus précaires.


Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info