Randonnée : comment bien choisir son chemin quand on débute ?

par Florine CAUCHIE pour TF1 INFO
Publié le 11 juin 2023 à 9h00

Source : JT 20h Semaine

Pour débuter, les experts conseillent de faire 7 à 10 km à faire sur une demi-journée
Optez pour un chemin avec un dénivelé inférieur à 500 m.
Lorsque l’on est randonneur débutant, il est conseillé d’emprunter des chemins balisés

Votre sac est prêt, il contient le nécessaire pour une randonnée en toute sécurité. Mais avez-vous bien choisi votre chemin ? Pour un randonneur débutant, il faut bien faire attention à la difficulté du parcours. Certaines randonnées peuvent être plus difficiles qu’il n’y paraît en raison de l’altitude ou même du climat. 

Pour une première randonnée, il est préférable de débuter par des sentiers simples qui ne demandent que quelques heures. Il est recommandé de choisir une boucle de 7 ou 10 km à réaliser sur une demi-journée. L’important étant de garder à l’esprit que ce n’est pas une course : gardez votre rythme pour profiter pleinement, sans rentrer complètement usé. Vous pourrez augmenter la difficulté petit à petit en ajoutant des kilomètres supplémentaires, en accélérant la cadence ou en augmentant le dénivelé. 

Randonnée : ne pas négliger l’importance du dénivelé

En randonnée, une  autre donnée est à prendre en compte : le dénivelé. Il correspond à la différence d’altitude entre le départ et l’arrivée du circuit. C’est même la caractéristique principale pour savoir si un parcours est plutôt facile ou difficile. Pour les débutants, La Maison de la rando recommande : “un dénivelé inférieur à 500 mètres. Bien entendu, la distance joue un rôle prépondérant pour rendre le dénivelé plus difficile.” 

Faut-il suivre les chemins balisés ?

Selon la Fédération française de randonnée, il existe deux types de chemin : les grandes randonnées (GR) et les promenades et randonnées (PR). La France compte “115 000 km de sentiers de GR auxquels s'ajoutent environ 100 100 km d'itinéraires de PR” précise la Fédération. Il est conseillé de rester sur ces types de sentiers balisés si vous êtes débutants. En effet, le balisage et la signalisation de ces itinéraires sont régis par une charte officielle. Elle apporte une certaine cohérence sur tout le territoire et garantit la qualité des chemins empruntés. Certains GR sont réputés difficiles, c’est le cas du GR Tour du Mont-Blanc, du GR5 de la Vanoise et du GR 54. Celui qui est réputé le plus facile est le GR 34 en Bretagne. C’est également le plus long itinéraire de grande randonnée de France.


Florine CAUCHIE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info