Le WE

À la découverte de la Côte Vermeille, la merveille de la Méditerranée

Publié le 23 avril 2021 à 20h31, mis à jour le 27 avril 2021 à 14h26
JT Perso

Source : JT 20h WE

Tout le week-end, nous allons vous proposer un voyage de plusieurs milliers de kilomètres le long des côtes françaises. Elles sont l'une des richesses de notre pays, car elles offrent une multitude de paysage. Reportage du côté de la Côte Vermeille.

De petites criques isolées, une côte rocheuse escarpée et sauvage où les Pyrénées viennent plonger dans la mer Méditerranée. On a beau arpenter le sentier du littoral toute l'année, impossible de se lasser de la Côte Vermeille. Cette côte très découpée offrait aux contrebandiers une multitude de caches pour dissimuler du tabac ou des tissus au XVIIème siècle. Des trésors ont aussi été retrouvés dans les vignes, cachés ici par des réfugiés espagnols qui fuyaient Franco lors de la guerre civile. S'ils attendent quelque part, ils ne seraient pas enfoui profondément. La couche de terre y est très mince. Pour la conserver et implanter ces vignes, il a fallu construire 6 000 km de murette en pierre sèche. Les hommes ont dû dompter ces coteaux abrupts. Des terres entre mer et montagnes, une géographie retranscrite dans les arômes des vins.

Jusqu'au siècle dernier, les vignerons passaient l'hiver dans la vigne et l'été en mer. Une pêche au petit métier, c'est-à-dire une pêche artisanale respectueuse de l'environnement. Aujourd'hui les mêmes gestes, mais les pêcheurs sortent toute l'année en s'adaptant aux poissons. Cette côte est très poissonneuse. Les poissons prolifèrent encore plus dans la réserve de Cerbère-Banyuls qu'endehors, car la pêche y est limitée. Un paradis pour les plongeurs de la région. Ces dernières années, les professionnels observent ici l'arrivée des mers chaudes, probablement une des conséquences du réchauffement climatique.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info