Le WE

À la découverte des dents de Finestras en Espagne, aux airs de muraille de Chine

Publié le 1 octobre 2022 à 20h37
JT Perso

Source : JT 20h WE

Au nord-est de l’Espagne, deux plaques de roche se sont dressées l’une contre l’autre, il y a très longtemps.
Elles ont donné naissance à une formation qui rappelle étrangement l’une des sept merveilles du monde : la muraille de Chine.

Caché dans les montagnes du nord de l’Espagne, se dresse une merveille géologique à nulle autre pareille : les dents de Finestras qui font penser à la queue d’un crocodile. Il s’agit d’un mur de pierres calcaires de 900 mètres de long comme un barrage surgissant de cette lagune lorsque le niveau est suffisamment élevé. Actuellement, au terme d’un été particulièrement sec, le lac a reculé, mais ses eaux turquoises offrent toujours la plus belle porte d’entrée vers la muraille.

À environ 40 mètres de hauteur, depuis des falaises vieilles de 80 millions d’années, on voit bien qu’en réalité, il y a deux lignes presque parfaitement parallèles. De la même manière que se sont formées les Pyrénées, cette muraille était apparue grâce à la tectonique des plaques.

Grâce à sa muraille de Chine, le petit village abandonné, se trouvant à deux pas des dents du Finestras, un hameau du même nom : Finestras ou plutôt ce qu’il en reste, ne sera jamais complètement oublié.

TF1 | Reportage J. Garrel, H. Lévêque


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info